mis à jour le

Attentat de Tripoli: le président libyen reconnaît des "failles de sécurité"

Le président libyen par intérim, Mohamed al-Megaryef, a reconnu, le 26 avril, des "failles de sécurité" autour de l'ambassade de France à Tripoli, qui a été la cible, mardi 23 avril, d'un attentat à la voiture piégée, assurant que l'enquête avançait, sans donner plus de détails.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

attentat

AFP

Somalie: le nouveau chef de l'armée réchappe

Somalie: le nouveau chef de l'armée réchappe

AFP

Egypte: 22 morts dans un attentat dans une église copte

Egypte: 22 morts dans un attentat dans une église copte

AFP

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque

président

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles