mis à jour le

Attentat de Tripoli: le président libyen reconnaît des "failles de sécurité"

Le président libyen par intérim, Mohamed al-Megaryef, a reconnu, le 26 avril, des "failles de sécurité" autour de l'ambassade de France à Tripoli, qui a été la cible, mardi 23 avril, d'un attentat à la voiture piégée, assurant que l'enquête avançait, sans donner plus de détails.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

attentat

AFP

Nigeria: huit morts dans un attentat suicide

Nigeria: huit morts dans un attentat suicide

AFP

Cameroun: au moins 14 civils tués dans un double attentat dans le nord

Cameroun: au moins 14 civils tués dans un double attentat dans le nord

AFP

Attentat du Bardo en Tunisie: prochaine audience du procès le 31 octobre

Attentat du Bardo en Tunisie: prochaine audience du procès le 31 octobre

président

AFP

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir

AFP

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

AFP

São Tome: le président appelle

São Tome: le président appelle