mis à jour le

Attentat en Libye : Mohamed al-Megaryef reconnait des "failles dans la sécurité"

Suite à l'attentat contre l'ambassade de France mardi à Tripoli, Mohamed al-Megaryef, le président du Congrès général national, l'Assemblée libyenne, a admis qu'il y avait des « failles dans la sécurité » de son pays, rapportent les médias locaux. « Il est clair qu'il y avait des failles de sécurité. Personne ne peut le nier », a déclaré le responsable politique libyen. Selon lui, ceux qui sont chargés de « la sécurité portent une part de responsabilité ». Il a assuré que l'enquête en cours progresse afin de traduire les coupables de l'attaque, qui n'a toujours pas été revendiquée, devant la justice. Lire aussi : Libye : la présence de jihadistes et le trafic d'armes fragilisent la sécurité

attentat

AFP

Double attentat

Double attentat

AFP

Somalie: au moins 18 morts dans un double attentat

Somalie: au moins 18 morts dans un double attentat

AFP

Un attentat suicide attribué

Un attentat suicide attribué

Libye

AFP

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats

AFP

Dix morts en Libye lors de combats près de l'aéroport de Tripoli

Dix morts en Libye lors de combats près de l'aéroport de Tripoli

AFP

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

Mohamed

AFP

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président