mis à jour le

Attijariwafa Bank : 4ème promotion du master international «Banque et marchés financiers»

34 nouveaux lauréats sont désormais titulaires d'un double diplôme marocain et européen, délivré par les Universités Hassan II d’Aïn Chock et de Cantabria. La cérémonie des remises des diplômes s'est déroulée le 18 avril 2013 au siège d'Attijariwafa Bank, sous la houlette du Directeur Général Mohamed El Kettani.

«Le Maroc est un chantier à ciel ouvert qui a besoin de jeunes compétents pour le mener à bien. Pour réussir leur vie professionnelle, ces jeunes devront adopter la démarche de marathonien qui implique de la persévérance, [à la différence] d'un sprinter»  déclare le PDG d'Attijariwafa Bank.

Ce master «Banque et marchés financiers» répond à la demande des institutions financières et des entreprises locales en besoin de profils pointus dans les métiers de la finance et de la banque. Il ambitionne d'inculquer aux étudiants sélectionnés les connaissances les plus avancées dans le secteur, en leur apportant une vision globale du fonctionnement des banques et des établissements financiers spécialisés, en les formant de manière pratique aux produits et aux techniques du domaine et en les familiarisant avec les méthodes de gestion des organismes financiers.

«Valoriser le savoir et contribuer au développement de notre pays, par l'amélioration des compétences de nos ressources humaines, sont les principales missions du pôle Education de la Fondation Attijariwafa Bank. Dans ce cadre, des actions d'envergures sont menées ; elles couvrent tous les niveaux de l'enseignement, du préscolaire au supérieur» explique M.  Kettani, PDG d'Attijariwafa Bank.

Lors de cette cérémonie, le président de l'Université Hassan II-Casablanca a insisté sur le rapprochement entre l'université et l'entreprise pour former des cadres opérationnels, capables de faire face au contexte actuel marqué par une crise économique et financière internationale.

On doit noter que le programme vise à former les étudiants aux techniques les plus avancées dans le secteur financier. Après deux ans, les lauréats pourront prétendre à des postes dans les départements financiers des entreprises, ou bien travailler au sein des sociétés de Bourse. Le master est une version adaptée du cursus similaire enseigné à l'Université Cantabria.

Parmi les invités de marque présents lors de cet évènement, on trouve Salaheddine Kadmiri, vice-président de la CGEM, qui a traité la question de la compétitivité de l'économie marocaine dans un contexte de mondialisation.  Rappelons que ce master en est aujourd'hui à sa 6e édition. Les deux groupes bancaires ont participé  à son développement en assurant aux étudiants des conférences animées par des hauts cadres d'Attijariwafa Bank, de Banco Santander et des professionnels du secteur financier marocain.  A travers cette initiative, le groupe Attijariwafa Bank confirme son soutien au développement de l'éducation au Maroc.

Fatimazahraa Rabbaj

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

marches

AFP

Présidentielle en RDC : appel

Présidentielle en RDC : appel

AFP

Afrique: les entreprises locales grignotent les marchés des multinationales

Afrique: les entreprises locales grignotent les marchés des multinationales

AFP

Congo : l'opposition fait machine arrière, annule ses marches de contestation

Congo : l'opposition fait machine arrière, annule ses marches de contestation