mis à jour le

GUINEE ! Hafia FC trouve preneur

Dans la mouvance du renouveau du football guinéen, le triple champion d'Afrique des clubs, Hafia FC a décroché Ibrahima Capi Camara, pour sa présidence.


Le mythique club de Guinée, le Hafia FC, a enfin trouvé preneur. Il s'agit d'Ibrahima Capi Camara, directeur général adjoint du Novotel, le plus grand réceptif de la capitale guinéenne. Les tractations avec cet homme d'affaire ont été facilité par le président délégué du Hafia, Cherif Diallo. Cet accord est une sorte de passation de service consensuel avec les dirigeants actuels des vert et blanc.
Le président du Hafia, Lansana Béa Diallo, a cédé à Capi, depuis la Belgique, 70% des actions du club, moyennant un franc symbolique. Capi aura la lourde charge de sortir du trou le triple champion d'Afrique des clubs qui occupe, actuellement, la dernière place du championnat, avec 7 points.
A travers cette nomination, le Hafia compte redorer son blason, dans la sphère sportive dominée par le retour massif des internationaux guinéens. Avec Ibrahima Capi Camara, il faudra s'attendre à d'autres retours d'internationaux, pour parfaire la visibilité de ce club.
Cependant, la gestion ne sera pas facile, pour le nouveau patron. Le club est miné par un conflit d'intérêt entre les supporteurs et certains dirigeants, et les anciennes gloires profitent bien de cette situation.
Issiaka TOURE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Guinée

AFP

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

AFP

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

AFP

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte