mis à jour le

Pour un partage , entre maghrebins ,juste et équitable des avantages liés à l’utilisation des ressources génétiques

La Direction générale algérienne des forêts (DGF) organise du 28 au 30 avril prochain à Alger le premier atelier maghrébin sur « l'accès et le partage juste et équitable des avantages liés à l'utilisation des ressources génétiques », plus connu sous l'acronyme APA.

L'atelier, organisé en collaboration avec la Coopération allemande (GIZ) et le secrétariat de la convention sur la biodiversité et l'initiative APA pour l'Afrique de la GIZ, « servira d'exemple de mise en ½uvre de la convention sur la biodiversité des pays du Maghreb plus le Liban et Djibouti », lit-on dans un communiqué de la DGF.

Ce rendez-vous, qui réunira un panel d'experts internationaux et nationaux, vise à partager les expériences maghrébines en matière d'APA, préciser les attentes pour la mise en ½uvre de l'APA au niveau régional, développer des orientations du projet régional APA et élaborer la stratégie de financement nécessaire, selon la même source.

Il a également pour objectif de faciliter la concertation en vue d'une adhésion assistée par le secrétariat de la convention sur la diversité biologique pour une entrée en force du protocole de Nagoya dans les pays participants, ajoute le communiqué.

Sur le plan national, l'atelier ambitionne d'intégrer l'APA dans la révision des stratégies nationales pour la biodiversité, développer des plans de travail pour l'organisation d'ateliers nationaux d'information et de sensibilisation et fédérer les parties prenantes algériennes actives dans la conservation de la valorisation des ressources génétiques.

Le protocole de Nagoya sur l'APA a été adopté par la conférence des parties à la convention sur la diversité biologique lors de sa dixième réunion en octobre 2010 à Nagoya au Japon.

L'APA a pour principal objectif de mettre fin à la biopiraterie des ressources génétiques grâce à une réglementation internationale adéquate de nature à superviser les échanges et à codifier le travail de recherche scientifique et de commercialisation des procédés d'exploitation mis en place.

A ce jour, 92 pays ont déjà signé le protocole d'APA, dont l'Algérie qui a été parmi les premiers pays signataires.

selon APS

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

partage

AFP

Pêche: Greenpeace appelle

Pêche: Greenpeace appelle

Maliba Info

IBK :

IBK :

Actualités

Le couple ayant remporté le voyage aux Maldives partage ses photos sur un blog

Le couple ayant remporté le voyage aux Maldives partage ses photos sur un blog

Maghrébins

Djamila Ould Khettab

5.000 civils maghrébins travaillent pour l’armée américaine

5.000 civils maghrébins travaillent pour l’armée américaine

Djamila Ould Khettab

Deux fois moins de Maghrébins expulsés de France en 2013

Deux fois moins de Maghrébins expulsés de France en 2013

Alibi

Marine Le Pen et ses petits Beurs

Marine Le Pen et ses petits Beurs

avantages

AFP

Le franc CFA, quels avantages et quels inconvénients ?

Le franc CFA, quels avantages et quels inconvénients ?

AFP

Le franc CFA, quels avantages et quels inconvénients ?

Le franc CFA, quels avantages et quels inconvénients ?

Actualités

Les Netbook en Tunisie: Avantages et inconvénients

Les Netbook en Tunisie: Avantages et inconvénients