mis à jour le

Thierno Lô : "Si mes propos ont choqué des ministres, je m’en excuse"

L'ancien ministre de l'environnement est revenu, dans une interview accordée à L'Observateur, sur les propos qui lui ont valu d'être entendu, la semaine dernière, par des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic). Des propos dans lesquels, il aurait dit connaître des homosexuels dans le gouvernement.

A l'issue de son face-à-face avec les limiers, la presse avait noté que le n°2 de la Convergence démocratique Bokk Gis Gis s'était dédit. Il réfute cette information, en parlant d'intoxication. Il a tenu à préciser ses propos : "Je ne dirais pas que ce n'est pas ce que j'ai dit, j'ai bien dit qu'on peut trouver des homosexuels dans le gouvernement de Macky Sall, dans les banques, dans les assurances... C'était une façon de dire que l'homosexualité a toujours été dans notre société et qu'on pouvait en trouver partout. Le journaliste n'a pas inventé ce qu'il a écrit, mais je ne l'ai pas dit pour citer ou manquer de respect à des ministres de Macky Sall, ou dire qu'il y a des homosexuels dans son gouvernement. Si je devais le dire, tout le monde me connaît, j'aurais cité des noms et j'aurais assumé. Mais ça ne fait pas partie de ma morale et de mon éthique, et même par rapport aux personnes qui m'écoutent, à la famille religieuse à laquelle j'appartiens et qui ne me fait pas de cadeau quand je fais des fautes à la télé ou à la radio, je ne suis pas libre sur le plan des propos (...) Tout le monde doit savoir que je n'ai pas dit qu'il y a des homosexuels dans le gouvernement de Macky Sall. Pourquoi on n'a pas évoqué les banques ou les assurances ? Même le commissaire m'a dit que j'aurais pu citer la police parmi les exemples. J'ai seulement voulu fustiger ce phénomène de médiatisation de la chose, mais s'il y a des gens qui pensent que je les ai vexés ou que j'ai dirigé mon regard vers eux, je m'en excuse. Parce que ma force c'est de ne pas tomber aussi bas, je ne suis pas là pour stigmatiser qui que ce soit. Si les populations sénégalaises sentent que ce que j'ai dit a pu choquer, je n'ai pas la faiblesse de dire que je m'excuse. Je ne l'ai pas dit comme ça, mais si ça frustre, je m'en excuse parce que je ne tomberais jamais aussi bas".
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye