mis à jour le

Telecel Faso : Bataille judiciaire relancée pour son contrôle

On croyait définitivement clos le feuilleton judiciaire pour le contrôle de ''Telecel Faso''. A l'évidence les perdants d'hier (le groupe ''Etisalat'') n'ont pas renoncé à leurs ambitions.

C'est le journal Jeune Afrique qui revient sur le sujet dans sa parution du 21 au 27 avril 2013.

On y apprend notamment que la Cour de Cassation de Paris a revu les précédentes décisions dans ce dossier et qui faisaient droit aux prétentions d'un Homme : A savoir Apollinaire Compaoré, patron du groupe ''Planor Afrique''e et actuel PDG de ''Telecel Faso''.

Premier round victorieux pour Apollinaire Compaoaré

On le sait, ''AC'' a bataillé dur contre ses ex-coactionnaires du groupe Etisalat, qu'il parviendra à éjecter à la suite d'une confrontation jurdicomédiatique dans laquelle les deux parties se sont dites déterminées à user de toutes les voies de recours possibles pour avoir le gain du procès.

C'est ainsi qu'après plusieurs rebondissements judiciaires à la fois sur le plan national, sous régional et international, ''Etisalat'' finira par être débouté.

Permettant ainsi à l'homme d'affaire burkinabè qui est également détenteur d'actifs importants dans d'autres secteurs lucratifs de se positionner résolument comme seul maître à bord du navire.

Etisalat relancé

Selon nos confrères, la décision ou plus exactement le revirement de la justice française intervenu le 28 mars 2013, relance la bagarre entre les parties en conflit au sujet de la direction de l'entreprise.

Une information qui tombe à un moment où la qualité de service fournie par l'ensemble des trois opérateurs qui se partagent actuellement le marché burkinabè de la téléphonie mobile, est décriée par les usagers.

Une situation pourtant reconnue par l'Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep).

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que le bihebdomadaire panafricain fait savoir qu' '' Apo'' comme on l'appelle au Burkina, reste toujours redevable à l'état malien d'une somme de 33 millions d'euros pour l'achat d'une licence de téléphonie mobile. Bref, le réseau est brouillé !

Juvénal Somé

Lefaso.net

Faso

AFP

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

AFP

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

AFP

Amical: le match Nigeria-Burkina Faso

Amical: le match Nigeria-Burkina Faso

bataille

AFP

Les sables égyptiens d'El Alamein encore minés 75 ans après la bataille

Les sables égyptiens d'El Alamein encore minés 75 ans après la bataille

AFP

Kenya: le parti du président remporte aussi la bataille des gouverneurs

Kenya: le parti du président remporte aussi la bataille des gouverneurs

AFP

Présidentielle au Rwanda: l'opposition dans une bataille jouée d'avance

Présidentielle au Rwanda: l'opposition dans une bataille jouée d'avance

contrôle

AFP

Le Burundi instaure un contrôle très strict de ses fameux tambours

Le Burundi instaure un contrôle très strict de ses fameux tambours

AFP

Gaza: le Hamas cède

Gaza: le Hamas cède

AFP

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite