mis à jour le

Mali : le déploiement de 12 600 casques bleus autorisé par l'ONU

Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé ce jeudi la création d'une force de maintien de la paix dans le Nord du Mali pour assurer la transition après l'intervention militaire française, rapporte Lexpress.fr. Au total, ce seront 12 600 casques bleus qui devront stabiliser le nord du pays. Cette mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) prendra la relais de la Misma (force panafricaine) et se déploiera le 1er juillet prochain. Lire aussi : Mali : la mission de maintien de la paix soumise au vote de l'ONU

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mali

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

AFP

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

bleus

AFP

Soudan: moins de Casques bleus au Darfour car moins de combats, selon l'ONU

Soudan: moins de Casques bleus au Darfour car moins de combats, selon l'ONU

AFP

Accord

Accord

AFP

Centrafrique: les Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels vont quitter le pays

Centrafrique: les Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels vont quitter le pays

l'ONU

AFP

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

AFP

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

AFP

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés