mis à jour le

Ces 10 bombes qui menacent le pouvoir de Macky Sall

Si la marche des libéraux tenue mardi dernier a connu une forte mobilisation qui a surpris jusque dans le camp des organisateurs, cela s'explique plus par l'insatisfaction des populations que par la capacité de mobilisation de la bande à Oumar Sarr. C'est en tout cas ce qui ressort de l'analyse faite par les services de renseignement. Une analyse rapportée par le journal L'Observateur et dans laquelle les policiers décèlent "10 bombes latentes que Macky Sall gagnerait à désamorcer s'il ne veut pas que son pouvoir chancelle".

Le journal parcouru par Rewmi.com indique "10 bombes à retardement" détectées par la police. Parmi celles-ci, il y a le "réveil de l'opposition" que certains barons pourront rejoindre parce que s'appropriant ou partageant l'analyse faite par Idrissa Seck sur la situation du pays. L'Obs relève aussi la "guerre de positionnement". A l'en croire, Macky Sall gagnerait à stabiliser la coalition Bennoo Bokk Yaakar qui l'a porté au pouvoir. Selon les policiers, des mécontentements sont notés dans cette coalition, surtout du côté des jeunes qui, estimant que leurs "aînés ne sont là que pour gérer leur préretraite politique", prônent une alternance générationnelle au sein des formations politiques. Sur le plan social, la "reprise des délestages", la "hantise des inondations", la "cherté de la vie", les "pénuries répétées de gaz", "l'emploi des jeunes", "l'instabilité à l'université" exacerbée par l'annonce de l'augmentation des frais d'inscription, sont les principaux points pouvant chauffer le champ social et entraîner des réactions aux conséquences regrettables. Sur le plan politique, les services secrets s'intéressent aux "réformes institutionnelles" qui tardent à se matérialiser. Parmi ces réformes, il y a la diminution effective du mandat du président Macky Sall. A cela, s'ajoute la "communication bancale du gouvernement" qui "ne donne pas l'impression d'un gouvernement organisé, capable de prendre en charge les préoccupations des populations".
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

bombes

AFP

Boko Haram: les jeunes filles kamikazes "ne savent pas" qu'elles portent des bombes

Boko Haram: les jeunes filles kamikazes "ne savent pas" qu'elles portent des bombes

AFP

Egypte: deux officiers tués par des bombes devant le palais présidentiel

Egypte: deux officiers tués par des bombes devant le palais présidentiel

AFP

Egypte: deux officiers tués par des bombes devant le palais présidentiel

Egypte: deux officiers tués par des bombes devant le palais présidentiel

pouvoir

AFP

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

AFP

Les Nyamitwe, deux frères devenus les porte-voix du pouvoir burundais

Les Nyamitwe, deux frères devenus les porte-voix du pouvoir burundais

AFP

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre