mis à jour le

Mali : le mythe de l'armement sophistiqué des jihadistes et du MNLA

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Troisième volet d'une série sur l'histoire militaire récente du Mali : l'armée nationale était-elle vraiment sous-équipée face aux rebelles touaregs et aux jihadistes, comme l'a affirmé la junte qui a renversé ATT en mars 2012 ? Ou n'était-ce qu'une explication rapide pour masquer le déshonneur de la défaite ?

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Mali

AFP

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

mythe

AFP

Sankara: le mythe toujours vivant, trente ans après

Sankara: le mythe toujours vivant, trente ans après

Lilia Blaise

Ennahdha et les Frères musulmans, le mythe de la filiation

Ennahdha et les Frères musulmans, le mythe de la filiation

[email protected] (Author Name)

Tribune-Tunisie : Ennahdha et le mythe d'une légitimité usurpée

Tribune-Tunisie : Ennahdha et le mythe d'une légitimité usurpée

jihadistes

AFP

Mali: deux jihadistes présumés tués par l'armée française

Mali: deux jihadistes présumés tués par l'armée française

AFP

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

AFP

Bavure au Niger: l'armée tue 14 paysans, pris pour des jihadistes

Bavure au Niger: l'armée tue 14 paysans, pris pour des jihadistes