mis à jour le

Somalie: première ambassade britannique à Mogadiscio depuis 1991

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a ouvert jeudi à Mogadiscio la première ambassade du Royaume-Uni dans la capitale somalienne depuis l'éclatement de la guerre civile en 1991, a annoncé le Foreign Office.

"Je suis ravi d'annoncer qu'aujourd'hui, 22 ans après avoir évacué nos diplomates de Mogadiscio, nous faisons flotter l'Union Jack pour marquer l'ouverture officielle d'une nouvelle ambassade britannique", a déclaré M. Hague, selon un communiqué publié par son ministère à Londres.

La Grande-Bretagne est le premier pays de l'union européenne à rouvrir une ambassade depuis 1991, année où l'effondrement du régime du président Siad Barre plongeait ce pays de la Corne de l'Afrique dans le chaos et la guerre civile.

"La Somalie a connu des changements énormes au cours de l'année écoulée et continue à faire face à d'énormes défis. Nous ne devons pas sous-estimer les efforts soutenus qui seront nécessaires, en Somalie et de la part de ses partenaires internationaux, pour s'assurer que la Somalie continue à faire des progrès", a-t-il ajouté, aux côtés du président somalien Hassan Cheikh Mohamoud.

L'ouverture de l'ambassade est la preuve "de l'engagement du gouvernement britannique à travailler avec le gouvernement fédéral somalien alors qu'il reconstruit son pays après deux décennies de conflit", a-t-il expliqué, alors que Londres accueillera le 7 mai une nouvelle conférence sur la Somalie. La première s'était tenue début 2012 dans la capitale britannique.

En février 2012, le Royaume-Uni avait nommé son premier ambassadeur pour la Somalie. Mais ce dernier résidait jusqu'à présent au Kenya voisin, pour des raisons de sécurité.

La Somalie a été livrée durant plus de 20 ans aux milices claniques, groupes islamistes et gangs criminels. L'élection en septembre de Hassan Cheikh Mohamoud et les revers militaires subis par les islamistes ont suscité l'espoir de doter enfin le pays de véritables institutions pérennes.

La Somalie reste malgré tout l'un des pays les plus dangereux au monde. Le 13 avril, un raid islamiste contre le principal tribunal de Mogadiscio et un attentat à la voiture piégée avaient fait au moins 34 morts outre neuf assaillants, dans la capitale somalienne.

AFP

Ses derniers articles: CAN-2017: Le Roy veut "qu'une équipe d'Afrique devienne championne du monde"  CAN: la Tunisie se relance en plombant l'Algérie  Afrique: des chefs d'Etat qui refusent leur défaite 

ambassade

AFP

Malte s'attend

Malte s'attend

AFP

Des Tchadiens occupent leur ambassade

Des Tchadiens occupent leur ambassade

AFP

Lybie: Moscou évacue son ambassade

Lybie: Moscou évacue son ambassade

Mogadiscio

AFP

Somalie: au moins six tués dans un attentat

Somalie: au moins six tués dans un attentat

AFP

Somalie: 16 morts dans l'explosion d'un véhicule

Somalie: 16 morts dans l'explosion d'un véhicule

AFP

Somalie: au moins 8 tués par une voiture piégée

Somalie: au moins 8 tués par une voiture piégée