mis à jour le

Procès de la casse Jeunes, pauvres et peu scolarisés...

Points: 
Dénominateur commun de la majorité des accusés
Des avocats commis d'office
L'ONCF se porte partie civile

Présence policière renforcée devant la porte principale de la Cour d’appel de Casablanca. En ce mardi 23 avril, le procès de la casse débute dans un climat tendu. Ils sont 140 jeunes accusés, majoritairement nés dans les années 1990, à comparaître devant la Cour que préside Abdelaziz Zahrane. Bien avant le début de l’audience, des policiers s’affairent pour mettre en place les dernières mesures de sécurité.

Légende Image: 

Les temps forts d’un procès tenu sous haute surveillance à la Cour d’appel de Casablanca

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

procès

AFP

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

AFP

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

pauvres

AFP

Nigeria: premier système d'aide sociale pour les plus pauvres

Nigeria: premier système d'aide sociale pour les plus pauvres

AFP

Banque mondiale: renflouement "record" du fonds pour les pays pauvres

Banque mondiale: renflouement "record" du fonds pour les pays pauvres

AFP

Golf: les enfants pauvres goûtent au "sport de riches" en Côte d'Ivoire

Golf: les enfants pauvres goûtent au "sport de riches" en Côte d'Ivoire