mis à jour le

Arrestation arbitraire : 16 ans après, Pascal Koudnoaga Zoma demande toujours réparation

Alors qu'il occupait le poste de chauffeur au sein de l'ONG Medicus-Mundi, basée alors à Koudougou, Pascal Koudnoaga Zoma, né le 22 février 1951, reçoit le 11 février 1997 une correspondance l'informant qu'on a besoin de lui au palais de Justice. Il s'y rend, mais n'en ressortira que 5 mois et 4 jours plus tard. Jeté qu'il a été en prison après qu'il eut décliné son identité au juge d'instruction, sans qu'on lui dise de quoi il était accusé ni qui se plaignait contre lui. Depuis 2006, il avait entrepris moult démarches pour obtenir justice et réparation, sans succès jusqu'à ce jour. Le jeudi 11 avril dernier, il nous a fait le récit de son éprouvant feuilleton, soutenant, le vague à l'âme, que sa vie n'a plus de sens.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

arrestation

AFP

Tchad: nouvelle arrestation d'un militant de la société civile

Tchad: nouvelle arrestation d'un militant de la société civile

AFP

Inde: nouvelle arrestation après les agressions de Nigérians

Inde: nouvelle arrestation après les agressions de Nigérians

AFP

Maroc: arrestation des assassins présumés d'un député

Maroc: arrestation des assassins présumés d'un député

réparation

AFP

Réparation d'une "injustice": 28 tirailleurs sénégalais redeviennent Français

Réparation d'une "injustice": 28 tirailleurs sénégalais redeviennent Français

AFP

Tunisie: marginalisée, la ville de Kasserine demande réparation

Tunisie: marginalisée, la ville de Kasserine demande réparation

AFP

Côte d'Ivoire: les milliers d'intoxiqués du Probo Koala réclament toujours réparation

Côte d'Ivoire: les milliers d'intoxiqués du Probo Koala réclament toujours réparation