mis à jour le

Imbroglio foncier en commune II : La mairie dépossède Bazoumana Fofana

Après plus de 14 ans de lutte marquée par une chronique judiciaire sans fin, des scènes de violences et 'emprisonnements, l'opérateur économique Bazoumana Fofana s'est vu déposséder de son terrain, objet de TF n°27038, par le maire de la Commune II, Youssouf Coulibaly. La parcelle, en Zone industrielle, est désormais cédée à un certain Diakité et M. Fofana y est formellement interdit d'accès.

C'est un combat que l'opérateur économique mène contre la mairie depuis maintenant 14 ans qui connaît ce nième rebondissement. Après 70 procès autour du TF dont 21 favorables à M. Fofana, des scènes de violences dont des attaques à la machette contre les ouvriers de l'opérateur, des convocations à la police et des emprisonnements, le maire a finalement pris la responsabilité d'attribuer la parcelle conflictuelle à un certain Diakité.
La décision de l'autorité municipale est intervenue il n'y a pas longtemps. Il a été signifié à M. Fofana qu'il lui est interdit désormais d'y mettre pied, a fortiori envoyer des ouvriers sur le site. La mairie qui ne veut pas communiquer autour de l'affaire malgré nos fréquentes tentatives en la matière, a décidé de passer par la méthode forte, alors que Bazoumana Fofana l'accuse d'abus de pouvoir.
L'opérateur économique rappelle que la mairie ne s'est jamais soumise aux décisions de justice et n'a jamais répondu à des convocations à elle adressées. Pour M. Fofana, la mairie de la Commune II semble au-dessus de la loi.
A. D.

INDUSTRIES
L'unité de conditionnement Faso Kaba inaugurée

Le ministre de l'Agriculture, Baba Berthé, a inauguré mardi dernier à Banankoro l'unité de conditionnement de semences Faso Kaba. Cette nouvelle unité industrielle a coûté plus de 60 millions F CFA. C'était en présence de la directrice de l'entreprise, Mme Coulibaly Maïmouna Sidibé et d'autres invités.

L'usine de conditionnement de semences a été créée en 2007. Elle a pour  objectif principal : la production, le conditionnement et la commercialisation de semences agricoles ainsi que les autres intrants agricoles.
La nouvelle unité de conditionnement de semences (Faso Kaba), qui a été inaugurée mardi dernier, a coûté plus de 60 millions de F CFA. Elle est financée grâce à un crédit accordé par INJAR avec l'appui d'Agra, payable sur 10 ans. Elle a une capacité de production annuelle de 60 000 tonnes de semences.
Cette unité industrielle compte au moins 15 emplois permanents et près de 80 emplois temporaires dont 80 % de femmes pour un réseau de distribution d'au moins 150 dépositaires au Mali.
Pour la directrice de Faso Kaba, Mme Coulibaly Maïmouna Sidibé, ce joyau contribuera à améliorer et transformer le visage de l'agriculture au Mali. Mieux, dira-t-elle, elle sera à même d'affronter la concurrence dans la sous-région. Elle a sollicité l'accompagnement du gouvernement dans cette nouvelle aventure.
Mme Coulibaly a mis l'accent sur la bonne collaboration entre Faso Kaba et la recherche d'une part et entre Faso Kaba et les services de la vulgarisation d'autre part. Elle a remercié les partenaires techniques et financiers pour l'avoir soutenu dans la matérialisation de ce projet.
Le ministre de l'Agriculture a transmis les encouragements du gouvernement à la directrice et l'a assuré de l'accompagnement des plus hautes autorités.
Une visite des locaux de l'unité a mis fin à la cérémonie. Parmi les difficultés dont souffre cette société semencière, il y a l'insuffisance de magasin de stockage, le manque de point d'eau, etc. La cérémonie a été agrémentée par l'artiste Mamou Sidibé.
Ben Dao

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

foncier

braderie

Acheter un terrain au Kenya, un jeu d'enfant

Acheter un terrain au Kenya, un jeu d'enfant

Moussa Keita

Front de terre- Litige foncier concernant le frère de la Premiere Dame, Ibou Faye- Le Jaraaf Djibril Mbengue Ndoye et Ndèye Penda Dieng arrêtés, le Jaraaf Mamadou Seck recherché

Front de terre- Litige foncier concernant le frère de la Premiere Dame, Ibou Faye- Le Jaraaf Djibril Mbengue Ndoye et Ndèye Penda Dieng arrêtés, le Jaraaf Mamadou Seck recherché

group promo consulting

Derniere Minute- Litige foncier à Pout : Le Tribunal a tranché en faveur de Dangoté

Derniere Minute- Litige foncier à Pout : Le Tribunal a tranché en faveur de Dangoté