mis à jour le

Forum pour la sécurité et le développement du nord Le Coren invite les Maliens à la réflexion

Depuis 9 mois, le Collectif des ressortissants du Nord (Coren) prépare un forum sur la sécurité et le développement des régions nord du Mali. Ledit forum se tiendra du 27 au 28 avril prochain à Bamako. L'information a été donnée, le jeudi dernier, lors d'une assemblée générale du Coren présidée par son président d'honneur, Ousmane Issoufi Maïga.

Ousmane Issoufi Maiga

Il s'agit pour le Coren de discuter un document analytique  élaboré par les cadres du Nord et d'autres partenaires pour la sortie et le développement des régions du nord du pays. Dans le souci de mieux comprendre le phénomène, afin de proposer des solutions de sortie de crise pour le développement durable et rendre possible le vivre ensemble, six groupes de travail ont été constitués  pour réfléchir sur les différents aspects de la crise.
Durant deux jours, le forum se propose de traiter  plusieurs thèmes. Il s'agit, entre autres : le développement économique ; la lutte contre l'impunité ; l'implication des communautés dans l'élaboration du processus de sortie de crise ; le renforcement du processus démocratique et de la décentralisation, etc. Cette rencontre de Bamako regroupera la communauté du Nord, les gouverneurs des trois régions et celui de Mopti et les  forces vives de la nation.
Dans cette démarche de cohésion nationale, le Coren est plus que jamais déterminé à jouer pleinement sa partition. C'est pourquoi, le Coren propose la création de commissions vérité et conciliation au niveau des communes, des conseils de cercles et des assemblées régionales pour garantir le vivre ensemble.
Malgré cette volonté du Collectif des ressortissants du Nord pour la sortie de crise, la composition de la Commission dialogue et réconciliation suscite des divergences entre certains responsables du Coren. Dans une démarche d'apaisement, le président d'honneur, Ousmane Issoufi Maïga, invite les militants du Coren à renoncer à la contestation et d'accompagner cette équipe dans sa mission.
Ce qui n'est pas la vision du président du Coren, Malick Alhousseni Touré, qui persiste et signe dans la contestation. Pour lui, cette Commission n'est pas représentative. Ce qui constitue un obstacle pour  la Commission de répondre aux attentes de la population du Nord qui sont les premiers concernés par la crise.
Nouhoum DICKO

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

forum

AFP

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

AFP

La sécurité en Afrique au coeur du Forum de Dakar

La sécurité en Afrique au coeur du Forum de Dakar

AFP

Forum économique

Forum économique

sécurité

AFP

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

AFP

Le Bénin investit dans la sécurité maritime, "assurance-vie" du pays

Le Bénin investit dans la sécurité maritime, "assurance-vie" du pays

Be safe

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?

développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

AFP

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement