mis à jour le

Cour assises de Bamako : Un assassin condamné à la peine de mort

La Cour d'assises de Bamako a tranché, le mardi dernier, dans l'affaire opposant le ministère public à Naman Kéita, inculpé pour assassinat, coups et blessures volontaires. L'accusé a été condamné à la peine capitale.

La Cour d'assises de Bamako en son audience du 23 avril 2013, présidée par Amadou Abdoulaye Sangho, a condamné à la peine de mort Naman Kéita, inculpé d'assassinat, coups et blessures volontaires. Le ministère public était représenté par Mohamedou Bagayoko dit Pascal. La défense était assurée par Me Abdoulaye Cissé.
Tout commence en 2011 à Tomba, hameau de culture de Nougani, Commune rurale de Bangadi, cercle de Kangaba, lorsque Naman Kéita a demandé les mains de Kaniba Kéita et d'Aminata Doumbia pour lui et pour son frère. Pour ces demandes en mariage, Naman n'a pas eu gain de cause. Malgré le refus des parents, il tenait toujours aux 2 filles.
C'est lorsqu'il s'est rendu compte qu'il a définitivement perdu l'espoir de les avoir en mariage, puisque Aminata s'est mariée avec quelqu'un d'autre et Kaniba ne voulant pas de lui, qu'il a décidé de se venger. Et le seul moyen qu'il a trouvé pour mettre en pratique son désir de vengeance a été de les éliminer.
C'est ainsi que le 25 janvier 2012, il profita du déplacement de ses victimes sur le lieu de travail de leurs parents pour les suivre avec un fusil chargé à main. Arrivé au niveau de Kaniba, il a tiré sur elle un coup de fusil et la tua sur le champ. Ensuite, il pourchassa Aminata pour mettre fin à la vie de celle-ci. C'est ainsi qu'elle a reçu 2 coups de fusil, le 1er à l'épaule et le second au des cuisses, la blessant grièvement.
Après avoir commis ce délit, il s'est échappé pour se rendre en Guinée Conakry, mais il fut interpellé par la gendarmerie guinéenne qui le mettra à la disposition des autorités maliennes où il reconnaitra les faits qui lui ont été reproché.
A l'audience, Me Abdoulaye Cissé, l'avocat de l'accusé, a avoué que son client a été aveuglé par la passion. C'est sur cette base qu'il a demandé des circonstances atténuantes pour son client. Mais cette requête de la défense n'a pas été prise en compte. Et l'accusé a été condamné à la peine de mort.
Youssouf Coulibaly

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Assises

AFP

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

AFP

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

AFP

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard

Bamako

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

AFP

Sommet Afrique-France

Sommet Afrique-France

peine

AFP

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI

AFP

CPI: prononcé d'une première peine contre le Congolais Bemba

CPI: prononcé d'une première peine contre le Congolais Bemba

AFP

Fleuron de la "nouvelle Ethiopie", le tramway d'Addis Abeba peine

Fleuron de la "nouvelle Ethiopie", le tramway d'Addis Abeba peine