mis à jour le

BRAS DE FER FSF/ARBITRES DU SENEGAL : Les arbitres rangent leurs sifflets et déclarent la guerre à Augustin Senghor

Quarante heures après la notification aux intéressés de leur suspension pour deux ans, leurs collègues membres de l'Association Nationale des Arbitres du Sénégal ont décidé de «ranger sifflets et cartons», jusqu'à nouvel ordre.


Une motion de soutien a été, d'ailleurs, signée par les représentants des 13 commissions régionales des arbitres du Sénégal. Les hommes noirs ont, ainsi, «décidé d'apporter leur soutien à Badara Mamaya Sène et Amadou François Guèye», victimes, à leur sens, «d'une cabale orchestrée par maître Augustin Senghor». Indexant Amadou Kane, Ablaye Sow et Victor Cissé, comme les bras armés du président de la fédération sénégalaise de football, les membres de l'association nationale des arbitres ont précisé, à l'intention de ces derniers, que les pratiques qui ont cours dans le milieu navétane, ne peuvent prospérer dans le milieu arbitral. Aussi, pour faire face à ce qu'ils appellent un quatuor maléfique, ils ont exhorté toute la famille arbitrale à faire bloc autour de Badara Mamaya Sène et Amadou François Guèye, pour dire non à la «dictature rampante de néo-dirigeants inexpérimentés, véreux et démesurément mus par des ambitions personnelles, opposées au progrès du football sénégalais». Présent à l'Assemblée générale, Badara Sène Mamaya, aux fins de rétablir la vérité, est revenu sur les péripéties de sa convocation par la fédération. Ladite convocation est, selon lui, entachée d'un vice de forme. «Un soir, un monsieur m'a trouvé chez moi, pour me remettre un courrier ; je lui ai alors précisé que s'il s'agit d'une lettre qui m'est adressée en ma qualité de maire, de la déposer à l'institution municipale, si c'est pour la CCA de la déposer au siège de celle-ci. La lettre fut déposée au siège de la CCA et quand j'ai pris connaissance de son contenu, je me suis rendu compte qu'il y avait un vice de forme, puisqu'on me convoquait en qualité de membre de le CCA. Or, je ne suis pas membre de la CCA mais, Président de cette structure. La seconde convocation m'a été adressée, en tant membre démissionnaire de la FSF, alors, puisque je ne suis plus membre de la fédération, je ne peux répondre à ses convocations», a-t-il précisé. Interpellés sur leur «responsabilité dans la mort du football», s'ils persistaient dans leur décision, les arbitres se disent «prêts à l'assumer, à engager le combat et à toucher les acteurs réels intéressés par le devenir du football sénégalais sur le plan national et international, pour leur dire la vérité».

Djiby GUISSE
REWMI QUOTIDIEN

bras

AFP

Kabila reçoit un haut cadre de l'ONU en plein bras de fer

Kabila reçoit un haut cadre de l'ONU en plein bras de fer

AFP

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

AFP

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

Sénégal

AFP

Mondial-2018: le Sénégal avec Sadio Mané comme fer de lance

Mondial-2018: le Sénégal avec Sadio Mané comme fer de lance

AFP

Le nouveau président sierra-léonais au Sénégal pour sa première visite

Le nouveau président sierra-léonais au Sénégal pour sa première visite

AFP

Macron

Macron

arbitres

Rodolph TOMEGAH

Mondial des clubs: Nouveauté ! Les arbitres utiliseront le marqueur temporaire

Mondial des clubs: Nouveauté ! Les arbitres utiliseront le marqueur temporaire

Steven LAVON

Togo: Les arbitres refusent de diriger les 24è et 25è journées de championnat

Togo: Les arbitres refusent de diriger les 24è et 25è journées de championnat

Steven LAVON

Foot Ghana: 9 arbitres suspendus pour usurpation d’identité

Foot Ghana: 9 arbitres suspendus pour usurpation d’identité