mis à jour le

Viol d’une déficiente mentale : Macktar le gardien de but, risque de garder le lit à Reubeuss pour 10 ans

L'émotion était à son paroxysme, hier, aux flagrants délits de Dakar, entre une attardée mentale devant revenir sur sa mésaventure et des garçons dont elle pouvait être leur grande s½ur mais, surtout leur père, meurtri, pleurant à chaudes larmes. La salle 1 du palais de justice a connu des jours ''meilleurs''.

«Il m'a conduite chez lui, a fermé la porte, m'a laissée avec Makhtar qui a enlevé ma jupe et mon slip, avant de me violer, sous les escaliers», a confié la victime, Y. Fall, une déficiente mentale qui revenait sur son calvaire. Devant le tribunal, elle précisera que Babacar Mandaw Pouye l'a invitée avec sa cousine Aicha Fall, chez lui, lui promettant une histoire d'amour avec son ami Makhtar. Mais sur les lieux, elle trouvera un Makhtar simplement désireux de satisfaire sa libido. «Aicha est montée au étage avec Babacar qui m'a recommandé d'arrêter de crier car, sa mère risquait de m'entendre. Je ne suis jamais sortie avec Makhtar», confia-t-elle au juge. Malgré ses 29 ans, les prévenus qui ont l'âge de ses petits frères, n'ont pas hésité à abusé de sa faiblesse.
Interrogé, Makhtar, le présumé violeur, dira que Y. Fall lui courait après, depuis leur rencontre à Saint-Louis, lors des ''navétanes''. A la barre, il avoue être sorti avec son ''ainée'', avant de rompre quand celle-ci manifestait le désir d'avoir un enfant. De son côté, son ami, le petit ami de la cousine de la victime, niera l'idylle avec celle-ci, réfutant la complicité de viol, précisant n'avoir jamais conduit les filles chez lui. Mais, il atteste que son copain sortait avec Y. Fall.
Entendue à titre de témoin, Aicha n'a pas voulu trop s'avancer sur les faits, déclarant, cependant, avoir laissé la victime et son copain sous les escaliers, avant de monter avec Babacar.
Pour l'avocat de la partie civile, l'affaire est pathétique, la victime étant une attardée mentale fait tout ce qu'on lui demande. Aussi, s'est-elle tue, au moment de son viol, conformément aux injonctions de Babacar. Sur ce, il demandera le franc symbolique pour la famille de sa cliente qui, éc½urée, par l'acte des prévenus, ne veut que justice. Le parquet, convaincu de la culpabilité des deux footballeurs, a requis la peine maximale, 10 ans. La défense a plaidé la relaxe, estimant que les faits ne peuvent être imputés aux deux footballeurs. Délibéré ce 30 avril.
Fanta DIALLO
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

viol

AFP

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

AFP

En Afrique du Sud, les victimes de viol fuient la police

En Afrique du Sud, les victimes de viol fuient la police

AFP

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères