mis à jour le

SONABEL /Union européenne : 16 milliards de F CFA pour du jus propre dans un champ solaire

Alors que l'astre du jour faisait de la résistance en imposant toujours ses rayons jusqu'à 21 heures à Bruxelles, capitale de l'Union européenne, cette institution et la Société nationale burkinabè d'électricité (SONABEL) ont choisi le jour d'été du 23 avril 2013 pour signer un accord de financement au profit de la centrale solaire à Zagtouli, dans la banlieue ouest de Ouagadougou. Selon les deux parties, c'est la premiere centrale d'une telle envergure en Afrique subsaharienne. Ce sont le ministre des Mines et de l'Energie, Salif Kaboré, et le commissaire au développement de l'UE, Andris Piebalgs, qui ont apposé leur signature qui matérialise cette subvention de 25 millions d'euros, soit plus de 16 milliards de francs CFA, permettant ainsi de fournir de l'énergie «propre» de 30 mégawatts, et cela pour une durée de 20 ans. Ce don de Bruxelles représente 40% du coût global du projet qui est de 63 millions d'euros.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

solaire

AFP

L'Afrique se tourne vers le solaire pour les zones oubliées

L'Afrique se tourne vers le solaire pour les zones oubliées

AFP

Maroc: une centrale solaire géante inaugurée dans le Sahara

Maroc: une centrale solaire géante inaugurée dans le Sahara

AFP

Maroc: 1,7 milliard d’euros pour la prochaine phase d'un projet solaire

Maroc: 1,7 milliard d’euros pour la prochaine phase d'un projet solaire