mis à jour le

Islande : l'application qui t'évite de coucher avec ton cousin

Une application mise au point par trois Islandais, permet de connaître le degré de lien de parenté avec son partenaire sexuel. Une invention qui peut être utile pour éviter de passer la nuit avec son cousin, sur une île qui ne compte que 320 000 habitants.

Suis-je en train de passer la nuit avec mon cousin ? C'est une question superflue en France mais qui l'est beaucoup moins en Islande, qui compte 320 000 habitants et où, forcément, tout le monde se connaît et est plus ou moins lié. Pour éviter "l'inceste malgré soi", comme le surnomme News of Iceland, une application pour téléphones mobiles vient d'être inventée par trois Islandais, dans le cadre d'un concours. Avec un slogan on ne peut plus racoleur "Cognez vos téléphones avant de vous cogner dans le lit !", cette application pour le moment disponible sur Android le sera bientôt sur iPhone. Avant de passer la nuit avec cette personne qui vous fait de l'oeil depuis une heure, vous pouvez désormais entrer son nom dans votre téléphone portable et vérifier quel degré de parenté vous lie. Une fois la réponse connue, libre à vous de passer la nuit seul ou à deux.

Peu de gens se soucient d'avoir des relations sexuelles avec des proches

Cette application est basée sur un arbre généalogique géant, le Islendingabók, créé en 2003 qui recense 720 000 personnes nées en Islande et vous permet de remonter jusqu'à 1 200 ans dans votre généalogie. Une application pour laquelle le travail en amont a été considérable mais dont l'utilité reste discutable pour les habitants de l'île de l'Atlantique Nord. Metro a demandé à quelques Islandais ce qu'ils en pensent. Pour Bergþóra Jónsdóttir jeune graphiste de 26 ans basée à Reykjavík, cette application semble quelque peu vaine : "Les gens se soucient généralement peu de savoir s'ils ont des relations sexuelles avec des proches."

Un avis partagé par Þorgerður Jóhanna, étudiante en droit : "Il arrive souvent qu'on couche avec des cousins de deuxième ou troisième génération mais ce n'est pas très grave." "Les Islandais savent tous qu'ils sont de la même famille à un certain degré. Ils sont plus intéressés par le fait de savoir si quelqu'un est de leur famille par curiosité, que par peur de passer la nuit avec eux!" ajoute-t-elle. Utile ou pas, 4 000 Islandais auraient téléchargé l'application depuis sa création.

metrofrance.com

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye