mis à jour le

Le mensonge du Dr. Marzouki

Par Abdelkrim Haj frej

Je ne dis ni éhonté ni gros, ni anodin, je laisse au lecteur le soin d'en juger par lui-même. Lecteur dont Baudelaire dit : 'hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère !'.
Dans une émission de télévision consacrée au palais de Carthage et à son locataire. Chez-lui le Dr. Marzouki a présenté son hôte ; le doyen de la faculté de médecine de Sousse comme étant le seul qui poussait sa porte et lui rendait visite des temps des 'raisins de la colère'*. Le Dr. Marzouki et le doyen savent que c'est parfaitement faux. Il ne lui a rendu visite qu'une seule fois et seuls lui et moi savons comment et dans quelle circonstance. Le doyen en question revenait d'une mission d'un pays africain où il a eu l'occasion de lire 'Supplice tunisien, le jardin secret de Ben Ali**', livre qui lui donna la trouille et profondément marqué. Sa visite au Dr. Marzouki l'a fait courir plus de quinze jours pour récupérer son passeport. Il a faillit perdre son contrat.
La nouvelle fut accueillie par deux de mes enfants avec des éclats de rire qui leurs sont propres, capables d'ameuter tout un quartier ***. Mon ainé vivait ailleurs. Il est fana de l'étoile. Il s'appelle Feker. Tous les trois ont un point commun ; ils adorent la bière frappée de leur commensal de père et le bon vin choisi par Feker qui est un vrai pro. en la matière!
A la suite de cette émission, Abdessattar Ben Frej**** cofondateur du CPR m'a fait part de sa colère et un collègue du doyen, est venu me retrouver à Ksibet pour me dire de vive voix : « Comment Marzouki a osé dire çà et pourquoi ? ». Dans ces temps, ce dernier et le doyen étaient des assistants du Dr. Marzouki. Je me dois de dire aussi que le professeur en question s'était rendu chez le Dr. Marzouki bien avant le doyen et était le seul mis en confidence pour la collecte de soutiens financiers gérés par le sieur Abdessattar Ben Frej.
A l'occasion je rappelle que Ksibet El Médiouni a accueilli tous les opposants à Ben Ali, sauf les macaques, qui pour une conférence qui pour un discours dont pour certains il na' jamais été tenu ! Tout ceci grâce aux citoyens de la ville, au courage des militants des droits de l'homme, de ceux du parti 'Ettajdid' et de l'association des amis de la bibliothèque et des livres. J'ignore combien de fois j'ai accompagné le Dr. Marzouki à Ksibet, dont une juste pour prendre un café avec les gens et discuter avec des 'Tajdidis' de l'opportunité de participer aux élections ! Ce jour là je n'ai trouvé que mon frère !
La peur, nous en avons discuté longuement et à mille reprises le Dr. Marzouki et moi. Dans ces temps je le trouvais plus tolérant et plus compréhensif que moi à ce sujet. Quand un professeur de médecine change de trottoir pour éviter de le saluer. Quand un autre téléphone à son collègue le Professeur A. Zbidi pour lui demander s'il pouvait saluer Marzouki de retour de prison. Quand à la faculté, dans son département même personne n'ose plus citer son nom aux étudiants ou à d'autres, vous pouvez comprendre la peur qui s'est emparée de tous ceux qui risquent de l'approcher. Au fait j'avais peur et tellement peur que mes mains tremblaient quand j'écrivais à 'Tunis News' aux responsables du quel je tire obséquieusement le chapeau. Lors je signais mes textes 'le compagnon'.
Dans ces temps lugubres où chaque mot chaque geste peut vous couter très cher, je sonnais tous les mercredis à sa porte à 15 heures précises. Un jour il me demanda: 'comment se fait-il qu'on te laisse venir me voir !' une question à laquelle je ne m'attendais point. Ma réponse était surement peu convaincante et me demandais 'quoi il doute de moi !'. Il avait toutes les raisons du monde. Au fait pourquoi on ne me disait ou faisait rien d'autre qu'un contrôle d'identité et c'était destiné beaucoup plus pour mon ou mes accompagnateurs? La réponse est surement quelque part dans les archives de la police politique auxquelles il peut avoir accès maintenant qu'il est président. Je suis curieux de savoir.
Il me plait de rappeler qu'à son retour de prison le Dr. Marzouki a été accueilli par les youyous des femmes de ménage et les applaudissements des ouvriers qui ont écopé de questionnaires ! Information pas sure mais que l'actuel doyen peut vérifier.
Des professeurs, seul Monsieur Abdelkrim Zbidi était venu le saluer dans son bureau. En retour le Dr. Marzouki m'a chargé de lui transmettre ses félicitations à l'occasion de sa nomination par Ben Ali ministre de la santé publique. Félicitations qui ne sont peut être jamais parvenues. Le Dr. Zbidi était malade et j'ai laissé auprès de sa secrétaire un message que j'ai rédigé sur place.
Un jour cheminant avec ma femme j'ai évoqué cette émission disant 'que si le monde est monde' c'est moi qui devais être à la place du doyen, elle a répliqué : 'toi, tu es imprévisible !'

Aujourd'hui, paradoxalement le Dr. Zbidi quoique ancien ministre de Ben Ali et ex-ministre de la défense de la révolution jouit chez toutes les personnes que je connaisse d'une considération qui ferait pâlir le Dr. Marzouki.
N.B. Toutes mes excuses si j'ai porté un quelconque tort aux personnes que je cite. Je pense à son frère Toubib qui m'a toujours accueilli avec une très grande amabilité.

1*John Steinbeck.
2** Ahmed Mannaï.
3***Rafaa, l'un de mes trois enfants a publié sur sa page Face Book une photo du Dr. Marzouki les entourant, lui et l'un de ses frères, de ses bras !
4****Abdessattar Ben Frej ex professeur de physique à la faculté des sciences de Monastir. Il mérite à lui seul un article. Je promets de l'écrire.

A revoir cette vidéo . Marzougui le menteur chez Hannibal TV . Attendez Monsieur le Provisoire président ,les vieux sont encore là. « Istanna 7atta imoutou kbar el 7ouma »

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

mensonge

Séduction

Petites astuces pour draguer à Alger

Petites astuces pour draguer à Alger

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique: Le double mensonge de Ghannouchi et des Nahdhaouis

Tunisie-Politique: Le double mensonge de Ghannouchi et des Nahdhaouis

group promo consulting

DECRETS D’AVANCE - La Loi de finance votée est différente de celle présentée aux bailleurs : L'Etat pris en flagrant délit de mensonge

DECRETS D’AVANCE - La Loi de finance votée est différente de celle présentée aux bailleurs : L'Etat pris en flagrant délit de mensonge

Marzouki

Politique

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

AFP

Tunisie: Marzouki lance un parti face

Tunisie: Marzouki lance un parti face

AFP

Tunisie: l'ex-président Moncef Marzouki va lancer un nouveau parti

Tunisie: l'ex-président Moncef Marzouki va lancer un nouveau parti