mis à jour le

Elections présidentielles de juillet 2013 : Adama Koly Coulibaly dans la course

Les responsables du Mouvement pour un autre Mali (MOPAM/JAMANA-NYETA) ont rencontré les hommes de media le lundi dernier à la Maison des Ainés pour faire le point du parcours du mouvement depuis sa création en juillet 2009 et leur déclaration de 2013.  

  

La conférence était principalement animée par Adama Koly Coulibaly, président du MOPAM/JAMANA NYETA qui avait à ses côtés les membres du mouvement.

Dans son intervention, Adama Koly Coulibaly a précisé qu’ils ont été amenés à créer le Mouvement pour un autre Mali  en juillet 2009 pour marquer leur différence et leur opposition à un système qui allait nous conduire inéluctablement au chaos. C’est ainsi que ajoute-t-il dans  le cadre de ses activités de sensibilisation, le mouvement a rencontré les autorités coutumières de Bamako, les chefs religieux, les responsables des chasseurs-donso, des griots et diverses personnalités du Mali et a été reçu au Quai d’Orsay et à l’Assemblée Nationale française en novembre 2011. A chacune de ces hautes personnalités rencontrées le mouvement a tenu le même discours sur le péril qui guettait notre pays, nos institutions et la société tout entière.

Aujourd’hui, en ayant vécu ce qui vient d’arriver à notre pays, le président a déclaré que nous devons tirer les leçons de la mauvaise gouvernance, du culte de la personnalité pour bâtir un Mali démocratique fondé sur des institutions fortes. Le peuple Malien n’a plus le droit de se tromper dans le choix de l’homme qui doit conduire ses destinées.

Pour lui un appel doit être lancé à toutes les femmes et à tous les hommes probes, visionnaires et patriotes de tous les bords politiques et de la société civile pour former une équipe dirigeante qui aura mission de combattre ce système qui a détruit notre école, notre système de santé, notre armée nationale, nos relations humaines, nos amitiés, nos entreprises, l’esprit d’initiative, nos valeurs sociétales, déifié l’argent et qui a, par conséquent, affamé et dénaturé l’homme malien.

S’agissant de l’élection présidentielle de juillet prochain, Amadou Koly Coulibaly a annoncé qu’il sera candidat pour conquérir le pouvoir afin d’instaurer la justice sociale dans notre pays, soulager les populations des multiples souffrances qu’elles endurent quotidiennement et créer les conditions propices pour que chaque Malienne et chaque Malien puisse gagner dignement sa vie par le fruit de son travail. En mot un candidat pour la rupture.

Le président du mouvement dit avoir mesuré la portée de son acte, mais il doit s’engager parce que nous avons trop souffert de cette mauvaise gouvernance et parce qu’il se sent capable d’apporter le bonheur que tous les maliennes et les maliens recherchent à travers le  »Maaya » et le Danbé ».

Il a remercié la communauté internationale, la CEDEAO, l’Union Africaine, l’Union Européenne, les Nations Unies, les Etats-Unis et singulièrement la France et le Tchad pour leur appui déterminant aux côtés de nos forces armées pour la libération du Nord du Mali et pour leur accompagnement multiforme afin de ramener notre pays dans le concert des nations démocratiques, libres et laïques.

Harouna Niaré

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

élections

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

AFP

Mali: appel de Ban Ki-moon

Mali: appel de Ban Ki-moon

AFP

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

présidentielles

AFP

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

AFP

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

AFP

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet