mis à jour le

Assise Louga/ Pour le viol et le meurtre d'une jeune femme, Diodio Sow prend 20 ans de travaux forcés

Reconnu coupable du viol et du meurtre d'une jeune femme, le sieur Diodio Sow a été condamné à une peine de 20 ans de travaux forcés par la Cour d'Assises de Saint-Louis, siégeant à Louga.

Pendant toute l'audience, le prévenu a été fidèle à sa ligne de défense, « ignorant jusqu'aux raisons qui l'ont conduit devant la Cour ». « C'est à la gendarmerie que l'on m'a appris que j'avais tué une femme à coups de coupe-coupe », sert-il après la lecture de l'acte d'accusation. Diodio Sow ne semble nullement inquiet des faits graves qui lui valent cette comparution en Cour d'Assises.

Les multiples interpellations du président et du procureur général l'ont laissé de marbre. Une attitude qui amène à s'interroger sur sa santé mentale. Son conseil, Me Cheikh Ahmed Tidiane Diouf, n'a pas manqué de s'engouffrer dans la brèche. « Mon client a une personnalité complexe. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est fou, mais je peux dire qu'il n'est pas une personne normale », objecte-t-il, regrettant du coup que la Cour n'ait pas eu recours à une expertise psychiatrique.

Les faits qui valent à Diodio Sow de comparaître devant la Cour d'Assises, remontent à sept ans. Selon l'acte de renvoi, il aurait violé, puis violemment tué à coups de coupe-coupe, une mère de famille d'à peine 20 ans, avant de cacher le corps de cette dernière dans les herbes et branchages. Son forfait accompli, Diodio Sow craignant le lynchage des populations, est parti se réfugier à la brigade de gendarmerie de Kébémer.

L'enquête de moralité le concernant décrit une personne pieuse, réservée et d'une timidité maladive. Diodio Sow a, dès ses dix ans, perdu sa mère, elle-même déficiente mentale. Il a été ensuite élevé par une grand-mère qui l'aurait régulièrement conduit chez des guérisseurs traditionnels pour soigner ses crises de folie. Malgré toutes ces vicissitudes ayant jalonné sa vie, la Cour a, au bout du compte, jugé Diodo Sow moralement responsable de ses actes. A l'énoncé du verdict, l'accusé a affiché la même impassibilité, malgré sa condamnation à une lourde peine de 20 ans de travaux forcés.

SudOnline

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

viol

AFP

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères

AFP

Burundi: l'ONU dénonce les chants appelant au viol d'opposantes

Burundi: l'ONU dénonce les chants appelant au viol d'opposantes

AFP

Ghana: une ministre crée une polémique en associant minijupe et viol

Ghana: une ministre crée une polémique en associant minijupe et viol

meurtre

AFP

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

AFP

Égypte: un policier écope de dix ans de prison pour le meurtre d'une manifestante

Égypte: un policier écope de dix ans de prison pour le meurtre d'une manifestante

AFP

La mort de Mgr Bala, "le meurtre de trop" pour les évêques du Cameroun

La mort de Mgr Bala, "le meurtre de trop" pour les évêques du Cameroun

jeûne

AFP

En Algérie, excès et gaspillage s'invitent au repas de rupture du jeûne

En Algérie, excès et gaspillage s'invitent au repas de rupture du jeûne

AFP

Au Maroc, une jeune jockey pionnière sur les hippodromes

Au Maroc, une jeune jockey pionnière sur les hippodromes

AFP

Afrique du Nord/Proche-Orient: un jeune sur cinq veut émigrer

Afrique du Nord/Proche-Orient: un jeune sur cinq veut émigrer