mis à jour le

Affaire Boukary Daou : Le comité de crise face aux journaleux

Hier matin, après la suspension du procès de Boukary Daou, Dirpub du journal  »Le Républicain »,  le comité de crise de l’affaire Boukary Daou a organisé un point de presse à la Maison de la presse. Le président dudit comité Mahamane Hamèye Cissé était assisté par les avocastres de Daou, Maîtres Lamissa Coulibaly, Mamadou Camara et  Mamadi Karambé.

 

Selon Hamèye Cissé, l’objectif de ce point de presse était de rencontrer les confrères pour leur expliquer la suite du procès et échanger  avec les spécialistes et professionnels de droit que sont les avocastres de Daou. L’objectif recherché est d’éviter aux journaleux de se tromper dans les interprétations et autres commentaires sur cette affaire judiciaire.

 

D’entré de jeu, le Président du Comité de crise a remercié et félicité les confrères pour leur soutien et les avocastres pour leur accompagnement. Pour lui, aujourd’hui, il est plus que nécessaire et important de réfléchir ensemble sur des stratégies permettant d’assurer la sécurité des journaleux. Les 3 trois avocastres cités ci-dessus, dans leur intervention, ont mis l’accent sur le procès renvoyé en délibéré au 30 avril prochain par le président du tribunal de la commune IV. Me Lamissa Coulibaly a affirmé avoir reçu une réquisition du procureur demandant au président du tribunal le rabat et la réouverture des débats pendant le procès. Pour lui, même si le procès n’est pas équitable, cette demande ne repose que sur des arguties de défense. Il trouve que l’espoir est permis pour que Boukary Daou soit acquitté, car, la date du 30 Avril prochain sera certainement celle que le président mettra à profit pour se prononcer sur les exceptions.

 

Et en conclusion, le conseil de défense de Boukary Daou se dit déterminé à défendre son client en s’appuyant sur le droit et le principe de la liberté de presse au Mali. Les confrères ont été édifiés à travers les séries de questions-réponses. Rendez-vous est pris pour le 30 avril 2013 au Tribunal de la commune IV du District de Bamako pour la suite du procès Boukary Daou.

 

Souleymane SANGHO

affaire

AFP

En Afrique du Sud, une affaire de ventes d'armes vieille de 20 ans

En Afrique du Sud, une affaire de ventes d'armes vieille de 20 ans

AFP

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

AFP

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

crise

AFP

Crise humanitaire en RDC: l'ONU et l'UE persistent face

Crise humanitaire en RDC: l'ONU et l'UE persistent face

AFP

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

AFP

Dans le sud égyptien, Sissi incontournable malgré la crise

Dans le sud égyptien, Sissi incontournable malgré la crise