mis à jour le

Togo : deux élèves tués, des policiers accusés

Après le décès de deux élèves lors des violentes manifestations qui avaient éclaté à Dapaong le 15 avril dernier, des syndicalistes sont montés au créneau pour exiger de mettre toute la lumière sur cette affaire. « L'élève Anselme Gouyano Sinandaré a succombé des suites d'une blessure par balle imputable à des éléments des forces de l'ordre qui tentaient de contenir les manifestants », selon Yark Damehame, le ministre togolais de la Sécurité, rapporte RFI. Le ministre assure que l'enquête sur le second décès est toujours en cours, et conclut que les fonctionnaires de police auraient été identifiés et immédiatement mis à pied.

Togo

AFP

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

AFP

Les manifestations s'achèvent sous tension au Togo

Les manifestations s'achèvent sous tension au Togo

AFP

Le Togo frappe

Le Togo frappe

policiers

AFP

Côte d'Ivoire: affrontements entre parents d'élèves et policiers dans le Nord

Côte d'Ivoire: affrontements entre parents d'élèves et policiers dans le Nord

AFP

Au Zimbabwe, l'armée a fait fuir Mugabe... et les policiers corrompus

Au Zimbabwe, l'armée a fait fuir Mugabe... et les policiers corrompus

AFP

Tunisie: des centaines de policiers manifestent pour leur "protection"

Tunisie: des centaines de policiers manifestent pour leur "protection"