mis à jour le

Salon de l’étudiant : Une aubaine pour mieux orienter les élèves dans leur vie universitaire

Pour la quatrième année consécutive, le salon de l’étudiant initié par le jeune et dynamique Boubacar Garba Tapo, refait surface. Malgré la crise qui secoue le pays, il a tenu à organiser l’évènement dans la plus grande simplicité en invitant seulement quelques écoles supérieures et quelques lycées de Bamako. Notons que pour l’occasion, le centre international de conférence de Bamako, abritera l’évènement les 22 et 23 avril courant.

D’entrée de jeu, le coordinateur du salon, Boubacar Garba Tapo, a tenu à rappeler qu’au Mali plus de 65% des bacheliers ne savent pas réellement laquelle filière choisir après le Bac ou le métier à exercer après les études. Alors que  » la réussite des études supérieures dépend en partie d’une bonne information : accessibilité, durée, rythme ou encore impact sur le marché du travail  » dira t-il. Il faut aussi mentionner que cet espace permet aux étudiants de se documenter, d’échanger avec des professionnels de l’éducation, de rencontrer des responsables ainsi que des professeurs d’établissements d’enseignement supérieur et de bénéficier d’entretiens personnalisés afin de définir au mieux leurs projets d’études. Durant les deux jours que va durer le salon,  les experts animeront des  conférences et débats sur un certain nombre de métiers pour mieux préparer l’élève ou l’étudiant à faire face à son avenir professionnel.

De son coté, le conseiller chargé de l’enseignement supérieur, Yaya Sissoko, a précisé que le salon de l’étudiant est un espace permettant aux élèves de mieux s’informer sur leur vie universitaire et même sur leur vie professionnelle future. Il a à cet effet, mis l’accent sur la formation qu’offre ce salon qui constitue une aubaine pour les élèves et étudiants.

Par ailleurs, les exposants vont présenter des filières de formation et informer sur les systèmes et modes de formation ainsi que tout ce qu’il faut savoir pour faire le bon choix.  Dans le même ordre d’idées, ce salon offre  l’opportunité à un public cible de pouvoir communiquer avec les exposants, s’informer des modalités d’inscription et développer des partenariats féconds. Alors vivement la cinquième édition

 

Fatoumata Mah Thiam KONE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé