mis à jour le

Modou Sougou : «Titulaire ou remplaçant, peu importe»

Sougou se plait beaucoup à Marseille. Recruté, à la surprise générale, pour booster l'attaque phocéenne, l'international sénégalais savoure son intégration dans le groupe de performance d'Elie Baup. Et peu importe s'il joue titulaire ou remplaçant, l'ancien joueur de Clujes ne motivé que par l'esprit de groupe.


Rude concurrence pour le poste de milieu offensif droit

«D'abord, je n'aime pas le mot concurrence, parce qu'on est des coéquipiers. On a le même objectif. Maintenant, il y a des choix à faire. Ça dépend du coach. Il y a souvent des changements sur le côté droit, je n'ai pas d'explication à ça... Quand on fait appel à moi, je réponds présent. Si je ne joue pas, ça ne veut pas dire que je vais être mécontent. Le plus important est d'aider l'équipe. Que je sois titulaire ou que je rentre en cours de match, peu importe. Après, je peux jouer aussi avant-centre ou attaquant de soutien dans un 4-4-2».

Difficultés offensives de l'OM

«Des problèmes ? Il n'y a pas de problème. On gagne nos matches. Même 1-0, pour moi, c'est largement suffisant. Le plus important, c'est de s'imposer. Je trouve que les attaquants sont bien, ils se créent des occasions. Après, il faut remettre les choses dans leur contexte. On est dans une période délicate où les points sont très importants. C'est mieux de gagner 1-0 que de faire match nul 4-4. Nous sommes des compétiteurs, ce qui importe, c'est la gagne. C'est en prenant trois points, le plus souvent, qu'on peut accrocher le podium final...».

Le secret pour s'imposer à Marseille
«Ça ne sert à rien d'être méchant ou de gueuler ! La discipline, c'est la base du football. Aussi, si tu n'es pas discipliné, ne peux-tu pas rendre service à ton équipe. C'est une question de respect. Il y a des joueurs qui ne sont même pas convoqués. Diawara et Abdullah pourraient être titulaires aussi. Mais, comme le coach a trouvé un équilibre défensif, ce sera difficile pour eux. Ils s'entraînent très bien et nous servent d'exemples. Après, quand tu parles de Marseille, le premier mot qui vient à l'esprit, c'est pression ! Je m'attendais à ça. Maintenant, il faut faire la part des choses. La pression, c'est dehors. Sur le terrain, tu te concentres sur le football... Moi, j'aime bien jouer au foot. Et cet amour libère de la pression».
Qualification à la Champions League
«Oui, c'est la meilleure compétition au monde. L'OM doit la jouer car, l'OM a marqué l'histoire de cette compétition et c'est bien pour le club et les joueurs de la disputer.
Amadou L. MBAYE avec sites