mis à jour le

Algérie : les commanditaires de l’attaque d’In Amenas condamnés à la peine de mort par contumace

Le chef terroriste Mokhtar Belmokhtar, alias Belaouar (le Borgne), qui a revendiqué l’attentat de janvier dernier contre un site gazier à In Amenas (dans le sud algérien), a été condamné mardi, de même que cinq de ses acolytes, à la peine capitale par contumace par le tribunal criminel d’Alger.

 

Les chefs d’accusation retenus contre ces terroristes sont l’ adhésion à un groupe terroriste, l’atteinte à la sécurité de l’ Etat, la détention de produits explosifs et le transfert de munitions et d’armes de guerre dans le but de perpétrer des attentats criminels sur le territoire national, a rapporté l’ agence APS.

 

Présents à l’audience, six autres accusés ont également été condamnés par le juge qui a prononcé à leur encontre des peines d’ emprisonnement allant de cinq à treize ans de réclusion criminelle.

 

Le 16 janvier, le site gazier de Tiguentourine à In Amenas dans la province d’Illizi, située à 1.700 km au sud-est du pays, a fait l’objet d’une attaque terroriste suivie d’une prise d’otage des quelques 800 travailleurs qui s’y trouvaient sur les lieux.

 

L’assaut mené par l’armée algérienne pour les libérer s’est soldé par la mort de 37 otages, dont 36 ressortissants étrangers de huit nationalités, et un Algérien. Cinq étrangers sont toujours portés disparus.

 

Belmokhtar et Ahmed Ghedir (alias Abou Zeid), un autre responsable clé d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), ont été donnés pour morts au Mali lors d’un raid mené en mars dernier par les troupes tchadiennes qui participent aux cotés des français et de la force africaine à la libération du nord de ce pays du Sahel.

 

French.news.cn   2013-04-24 09:21:40

Algérie

AFP

Jérusalem: enquête en Algérie après une banderole antisaoudienne dans un stade

Jérusalem: enquête en Algérie après une banderole antisaoudienne dans un stade

AFP

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

peine

AFP

Le Liberia, un pays qui peine

Le Liberia, un pays qui peine

AFP

L'Afrique du Sud peine

L'Afrique du Sud peine

AFP

Afrique du Sud:

Afrique du Sud:

mort

AFP

Maroc: le meurtrier d'un député condamné

Maroc: le meurtrier d'un député condamné

AFP

"Femmes mulets": bousculade

"Femmes mulets": bousculade

AFP

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux