mis à jour le

Mariage et adoption pour tous : que prévoit la loi ?

 

Mariage et adoption pour tous

Le c½ur du projet de loi consiste à ouvrir aux personnes de même sexe la liberté de se marier et le droit d'adopter qui en découle. Le nouvel article 143 du Code civil indiquera que « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe ». Les dispositions qui en découlent, comme l'âge des futurs époux ou les empêchements, restent les mêmes.

Les Français auront la possibilité de se

Lire la suite...

Le Courrier De L'Atlas

Ses derniers articles: Présidentielle 2017 : un vrai-faux départ de François Fillon ?  Jeune homme criblé de balles à Marseille : le 6e homicide depuis le début de l’année  « La Science voilée », manifeste rationaliste de Faouzia Charfi 

mariage

AFP

Athlétisme: mariage de la championne olympique Caster Semenya avec sa compagne

Athlétisme: mariage de la championne olympique Caster Semenya avec sa compagne

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures

AFP

Tchad: une ministre s'alarme du taux de mariage précoce

Tchad: une ministre s'alarme du taux de mariage précoce

adoption

AFP

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

AFP

ONU: adoption de la résolution anti-EI présentée par la France

ONU: adoption de la résolution anti-EI présentée par la France

AFP

Centrafrique: adoption d'un projet de Constitution par le parlement provisoire

Centrafrique: adoption d'un projet de Constitution par le parlement provisoire

loi

AFP

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme

AFP

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés