mis à jour le

Election présidentielle de juillet 2013 : Les six réserves du MPR

Choguel Kokala MAIGA

Le Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) émet des réserves sur le calendrier électoral proposé par le gouvernement. Dans un communiqué déposé à notre rédaction, le parti du Dr Choguel Maiga dit  prendre acte de la décision du gouvernement d'organiser le premier tour de l'élection présidentielle le 07 juillet 2013.  Cependant le MPR soulève six  réserves portant essentiellement sur : le fichier électoral, la révision exceptionnelle des listes électorales, la situation sécuritaire, les réfugiés et le retour des déplacés, l'allocation budgétaire CENI/DGE et la période choisie pour organiser les élections.

L'élection présidentielle est prévue en juillet 2013 dans notre pays. Si certains partis politiques sont d'accord pour cette date, d'autres partis politiques émettent des réserves. Tel est le cas du Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) du Dr Choguel Kokala Maiga. Selon le parti du tigre debout, le fichier adopté est issu du RAVEC, or en 2012, une commission technique composée de représentants des partis politiques et de l'administration avait confirmé  l'impossibilité d'exploiter les données du RAVEC pour élaborer un fichier électoral. « De 2012 à nos jours, le MPR n'est pas informé des travaux d'amélioration entrepris dans ce sens du RAVEC », lit-on dans le communiqué. Et, à 3 mois de juillet 2013, le MPR s'interroge sur la possibilité d'organiser une révision exceptionnelle des listes et la prise en compte des modifications qui y seront opérées par la Délégation Générale aux Elections. Autres interrogations soulevées par le MPR, le niveau sécuritaire dans les régions nord du pays est-il optimum pour la tenue d'élections sur toute l'étendue du territoire national ? L'organisation du vote dans les camps des refugiés est-elle possible compte tenu de leur statut sur les territoires étrangers ? sinon quelle sera la solution de rechange ? Le MPR s'inquiète, aussi, de la mobilisation des ressources pour l'organisation des élections, puisqu'à ce jour, la CENI et la DGE attendent la notification de leur budget. Enfin, selon le MPR, le mois de juillet n'est pas propice à la tenue d'élection. Il coïncide avec le Ramadan et la saison des pluies, ce qui peut influencer négativement sur le taux de participation. « La période d'octobre à décembre 2013 nous semble la mieux indiqué », précise le communiqué. Le MPR s'est dit conscient de la nécessité de doter rapidement le pays d'institutions légitimes qui seront mises en place à l'issue des élections démocratiques. Cependant, le parti souligne que les résultats de ces scrutins ne doivent pas souffrir de contestations post électorales majeures  qui risquent de replonger le pays dans le chaos. Tout en l'assurant de son plein soutien, le MPR invite le gouvernement à une analyse lucide de la situation pour prédire les décisions utiles afin de donner aux futures élections un caractère transparent, crédible et incontestable.

Madiassa Kaba Diakité

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

élection

AFP

Election CAF: le dinosaure Hayatou renversé de son trône au sommet du foot africain

Election CAF: le dinosaure Hayatou renversé de son trône au sommet du foot africain

AFP

Election CAF: Ahmad, le discret en quête de lumière

Election CAF: Ahmad, le discret en quête de lumière

AFP

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

présidentielle

AFP

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

AFP

Gambie: de la présidentielle au retour du président Barrow

Gambie: de la présidentielle au retour du président Barrow

AFP

Sénégal: grâce présidentielle pour près de 500 détenus

Sénégal: grâce présidentielle pour près de 500 détenus

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet