mis à jour le

Décès de Vincent Zamané : Le père de l'école de Koin s'en est allé

La triste nouvelle est tombée le 12 avril 2013. Le premier directeur de l'école Koin « A » du village de Koin dans la province du Nayala est décédé, à l'âge de 71 ans. Et le 13 avril, il a été porté à sa dernière demeure à Koin.

Née à Koin dans la province du Nayala en 1942, Vincent Bayen Zamané est rentré à l'école garçon de Toma (aujourd'hui chef-lieu de la province) le 1er octobre 1949. Après son CEPE en 1955 à l'école privée de Nouna, il est titulaire du BEPC, obtenu au Collège moderne de Toussiana en 1959.

Le 1er octobre 1959, il est instituteur adjoint. Et après avoir enseigné à Tougan et à Siellé pour le compte de la mission catholique, il réussit à arracher sur insistance, l'accord des Pères blancs à ouvrir une école primaire à Koin. Ce qui fut fait le 1er octobre 1962 avec, naturellement, lui comme directeur.

Cette mission qui lui tenait à c½ur, il a dû l'entamer d'abord sous paillotte avec 65 élèves dont 21 filles, munis de « trois boîtes de craies, un tableau noir en tôle, une douzaine de planches, un registre matricule, un registre d'appel, trois cahiers de cent pages » se plaisait-il à rappeler il y a quelques mois, lors de la célébration du cinquantenaire en décembre 2012 à laquelle il a activement participé.

Au cours de sa carrière qui l'a conduit entre autres à Salemboaré et Tensobtenga dans la circonscription de Fada, Lankoué et Kopoie dans la circonscription de Dédougou, Kassoum et Yéguéré dans la circonscription de Tougan, il obtint le CEAP en 1964 et le CAP en 1968.

Après avoir officié en qualité préfet/maire du département de Rollo dans le Bam en 1990, il regagna la ville de Tougan en 1992 au grade d'Instituteur principal (IP) et est le chargé de culture au sein de la DPEBA.

Peu avant son admission à la retraite le 31 décembre 1995, il a été élevé le 11 décembre de la même année, au rang de Chevalier de l'Ordre du mérite burkinabè.

Vincent Zamané laisse derrière lui 12 enfants et une veuve. Il aura été le père de l'école dans son village qui compte aujourd'hui plusieurs salariés de divers profils au sein des administrations aussi bien publiques que privées, nationales et internationales.

Que la terre bénie de Koin lui soit légère !

Fulbert Paré

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

décès

AFP

Maroc: décès d'une figure historique de la politique

Maroc: décès d'une figure historique de la politique

AFP

Décès de la légende du rugby sud-africaine Joost van der Westhuizen

Décès de la légende du rugby sud-africaine Joost van der Westhuizen

AFP

Sénégal : décès du chanteur Ablaye Mbaye

Sénégal : décès du chanteur Ablaye Mbaye