mis à jour le

Houphouëtistes : Famille, je te hais

Les Ivoiriens se sont peu mobilisés dimanche dernier pour les élections locales. On sait de façon définitive que le taux de participation n'est pas exceptionnel, autour de 30%. Il  reste maintenant à savoir à quoi l'attribuer :  à la désaffection des électeurs, fatigués de ces consultations surtout quand il s'agit de locales, ou aux effets du mot d'ordre de boycott lancé par le Front populaire ivoirien (FPI)? Sans doute, y a-t-il un peu de tout ça. Dans tous les cas, cela n'empêche pas les Ivoiriens de se doter d'exécutifs locaux pour parachever l'édifice démocratique.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

houphouëtistes

Lefaso.net

Laurent Gbagbo fait son retour sur la scène politique ivoirienne tandis que les « houphouëtistes » se congratulent à Paris.

Laurent Gbagbo fait son retour sur la scène politique ivoirienne tandis que les « houphouëtistes » se congratulent à Paris.

post-crise

Les enjeux cachés de la réconciliation ivoirienne

Les enjeux cachés de la réconciliation ivoirienne