mis à jour le

Nidaa Tounes suspend provisoirement sa participation au dialogue national

Le Secrétaire général du Mouvement « Nidaa Tounes » ,Taïeb Baccouche ,précisé que son mouvement « ne s’est pas retiré du dialogue national ( initié par le provisoire président Marzougui ) , mais il a préféré suspendre provisoirement sa participation .
« Le Mouvement attend le parachèvement des concertations avec les partis et les composantes de la société civile ayant boycotté ce dialogue dont Al-Massar et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a-t-il justifié. « Dès la première séance de dialogue, Nidaa Tounes a exprimé son attachement à la participation de tous les acteurs agissants sur la scène politique à ce dialogue », dès lors que les questions soulevées engagent toutes les parties, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

« Le Mouvement ne veut pas que sa participation à ce dialogue soit formelle », a-t-il lancé.
La phase transitoire « trébuchante » et les problèmes politiques, économiques et sociaux exigent la participation de toutes les forces politiques et civiles à ce dialogue, l’objectif étant d’édifier un Etat démocratique inébranlable et de réussir la transition démocratique.
Il a, dans le même contexte, mis l’accent sur le souci de Nidaa Tounes de parvenir à des consensus loin de la logique de la majorité et de la minorité.
D’autre part, Taieb Baccouche a démenti les informations relayées autour du gel des activités de la coordination de l’Union pour la Tunisie, faisant remarquer que le conseil des Secrétaires généraux de l’Union pour la Tunisie a besoin d’unifier ses positions autour des principales questions nationales.

L’UGTT boycotte 

L’UGTT a décidé de ne pas prendre part au dialogue national, a annoncé lundi  22 avril , Houcine Abassi, secrétaire général de la centrale syndicale. Il s’exprimait à l’issue de sa rencontre avec des représentants de partis politiques au siège de l’organisation Place Mohamed Ali à Tunis.
Cette décision a été prise en réaction à l’absence de certains partis politiques à ce dialogue, a-t-il expliqué, insistant sur l’indépendance de l’UGTT et son attachement au consensus.
Abassi a, à cette occasion, réitéré l’appel de l’UGTT à tous les partis politiques et représentants de la société civile en faveur de la tenue, dans les prochains jours, de la deuxième partie de son congrès du dialogue national lancé le 16 octobre dernier.
L’objectif étant de parvenir à un consensus national sur les prochaines échéances politiques.
Pareilles initiatives émanant des composantes de la société civile et des partis politiques sont de nature à rapprocher les points de vue et à apaiser les tensions, a- t-il soutenu en substance.

Hassine Abassi a par ailleurs affirmé que la date de la deuxième partie du congrès national de l’UGTT sera fixée ultérieurement, en commun accord avec toutes les parties participantes.
Pour leur part, Mme Maya Jribi, ( Al Joumhouri ) et Sahbi Atig (islamiste d’Ennahdha) et Ridha Belhaj ( Nidaa Tounes ) Mouldi Riahi du parti Ettakatol et Mehdi Ben Gharbia ( Alliance démocratique) ont souligné la contribution de ces rencontres à l’établissement d’un consensus.

Ils ont exprimé l’engagement à poursuivre les négociations concernant l’organisation de la 2è partie du congrès du dialogue national lancé par l’UGTT et dont l’initiative du Provisoire président tente de faire avorter .

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

participation

AFP

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

AFP

Centrafrique: dissensions au sein d'un groupe rebelle sur la participation aux élections

Centrafrique: dissensions au sein d'un groupe rebelle sur la participation aux élections

AFP

Egypte: faible participation de 21,7% au 2e tour des législatives

Egypte: faible participation de 21,7% au 2e tour des législatives

dialogue

AFP

RD Congo: dialogue politique de la dernière chance en vue

RD Congo: dialogue politique de la dernière chance en vue

AFP

Guinée: le dialogue politique bloqué par des divergences sur les élections locales

Guinée: le dialogue politique bloqué par des divergences sur les élections locales

AFP

Gabon: Ping rejette l'appel au dialogue lancé par Bongo

Gabon: Ping rejette l'appel au dialogue lancé par Bongo

national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

AFP

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?