mis à jour le

Un œil sur la planète: Mali: faut-il crier victoire?

La France est entrée en guerre au Mali il y a un peu plus de trois mois pour stopper la progression de combattants islamistes vers Bamako. Elle en a déjà payé le prix avec la mort de plusieurs de nos soldats.

 


Si les succès militaires de l’opération Serval sont indéniables, notamment avec la destruction de sanctuaires d’Aqmi, et si le président de la République annonce un retrait progressif de nos troupes, ce pays est loin d’être pacifié et nos otages n’ont pas été libérés. Pire, en Afrique, la France est devenue l’ennemi numéro 1 des groupes islamistes.
Alors, attention au triomphalisme. La victoire militaire sur le terrain peut être un leurre. Il n’y aura pas de paix durable au Mali tant que l’on ne prendra pas en compte les questions de pauvreté, les revendications des Touaregs, l’islamisation de la société ou les problèmes de gouvernance locale.

 

 

Les cinq reportages réalisés par les équipes de la rédaction du magazine permettent de mettre en lumière la complexité de la reconstruction du Mali après guerre.

> Chroniques de Gao
> La bataille des Ifoghas
> La question Touareg.
> La malédiction de l’or
> Quel Islam pour le Mali ?

 

 

Cliquer ici pour voir la vidéo.

 

 

www.tv5.ca/

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé