mis à jour le

Zone euro: l’activité privée se contracte encore, inquiétudes pour l’Allemagne

BRUXELLES – L’activité privée dans la zone euro a continué de se contracter en avril au même rythme que le mois précédent, avec des signes inquiétants en provenance d’Allemagne qui font craindre une intensification de la récession au deuxième trimestre.

Le PMI composite s’est établi à 46,5 points en avril, soit le même niveau qu’en mars, selon le cabinet Markit qui publie mardi une première estimation de cet indice. Lorsqu’il dépasse 50 points, cela signifie que l’activité progresse, tandis qu’elle se contracte s’il est inférieur à ce seuil.

C’est la 19e contraction mensuelle de l’activité globale au cours des 20 derniers mois, l’exception ayant été une croissance marginale en janvier 2012, souligne Markit.

“Bien que l’indice PMI reste inchangé en avril, la situation économique de la zone euro reste préoccupante en ce début de deuxième trimestre, la région semblant s’orienter vers une intensification de la récession”, indique Chris Williamson, économiste pour Markit.

La situation est d’autant plus préoccupante que l’Allemagne, première économie de la zone euro, a vu son activité se contracter en avril, avec un PMI à 48,8 points.

Cela “laisse craindre que le principal moteur de croissance de la région ne commence à se replier, entraînant le reste de la région dans son sillage alors que des contractions particulièrement fortes persistent en France, en Italie et en Espagne”, indique le cabinet.

Dans le détail, l’activité de la zone euro s’est contractée en avril tant dans le secteur manufacturier (46,5, le plus fort repli en quatre mois) que dans les services (46,6).

LNT

© AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”