mis à jour le

Ligue des champions: l’Allemagne peut-elle priver l’Espagne de “sa” finale ?

PARIS – Les demi-finales aller de la Ligue des champions, Bayern Munich-Barcelone mardi et Borussia Dortmund-Real Madrid mercredi font l’objet d’une même question: l’Allemagne peut-elle priver l’Espagne de la finale qu’elle attend ?

Pour le Bayern, les raisons d’espérer reposent sur les quarts de finale, où le Paris SG a prouvé qu’il était possible de bousculer l’ogre catalan, qualifié sans gagner, à la faveur des buts inscrits à l’extérieur (2-2; 1-1).

Ces deux matches face aux Parisiens avaient clairement mis en évidence une “Messi-dépendance”. Quand le génie argentin n’était plus sur terrain, le PSG dominait 2 à 1 à l’aller, et 1 à 0 au retour.

La question principale est donc de savoir dans quel état de forme est “Leo”, touché à une cuisse depuis le quart aller à Paris. Le Barça l’a préservé en Liga et affirme qu’il est en état de jouer.

Programme-des-demi-finales-de-la-Ligue-des-champions

Le Bayern a également reposé ses cadres en Bundesliga, ce qui ne l’a pas empêché de s’amuser (6-1 contre Hanovre, 4-0 contre Nuremberg).

Et que dire de Dortmund, qui a infligé un 6-1 à Greuther Fürth il y a deux semaines sous les yeux de José Mourinho qui était venu superviser son futur adversaire ?

“Mou” se souvient aussi qu’en poules de C1 cette saison (groupe D), le Real avait n’avait pas réussi à battre l’équipe de Jurgen Klopp avec une défaite en Allemagne à l’aller (2-1) et un nul au retour à Bernabeu (2-2). Le Borussia avait d’ailleurs terminé en tête du groupe D devant le Real.

Programme des demi-finales aller (20h45 heure française)

Mardi 23 avril:

Bayern Munich (GER) – FC Barcelone (ESP)

Mercredi 24 avril:

Borussia Dortmund (GER) – Real Madrid (ESP)

Matches retour les 30 avril et 1er mai.

Finale à Londres (stade de Wembley) le 25 mai

LNT

© AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”