mis à jour le

Révocation de Nonguezanga Kaboré : Quand Luc «débande»

Un revirement  des plus spectaculaires dans l'affaire  dite Nonguezanga Kaboré, cet agent de santé de  Séguénéga qui avait été révoqué par le conseil des ministres du 6 mars 2013 pour faute grave ayant occasionné le décès d'une patiente. Un bras de fer s'en était  suivi entre le gouvernement et le SYNTSHA  durant de longues semaines, ce qui avait occasionné   une série de grèves dans le secteur de la santé. Le  Premier ministre   avait  bandé  les muscles sur la question.  En effet, il avait  déclaré lors de son discours sur l'état de la Nation à l'hémicycle que le gouvernement resterait ferme sur sa décision de révoquer l'agent. Contre toute attente, il  est finalement revenu sur sa décision le  17 avril 2013 à l'issue de concertations menées avec l'unité d'action syndicale.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

révocation

AFP

Niger: révocation du maire de Niamey

Niger: révocation du maire de Niamey

AFP

Tunisie: révocation de membres des forces de l'ordre notamment pour lien avec le terrorisme

Tunisie: révocation de membres des forces de l'ordre notamment pour lien avec le terrorisme

Le Patriote

Révocation de trois Directeurs du ministère de la Construction et du Logement : Sanogo Mamadou confond ses détracteurs (Le Patriote)

Révocation de trois Directeurs du ministère de la Construction et du Logement : Sanogo Mamadou confond ses détracteurs (Le Patriote)