mis à jour le

Passation de marchés publics : Le Général Pathé Seck, as du gré à gré

Le ministère de l'intérieur s'est illustré dans les marchés de gré à gré lors de ce premier trimestre. Selon L'As Quotidien, en un mois seulement, le département dirigé par le général Pathé Seck a passé une commande publique de plus de 328 millions de francs Cfa sans appel à la concurrence.

Et le journal parcouru par Rewmi.com de nous apprendre que pour la fourniture de produits d'entretien, le 2 janvier, le ministère de l'intérieur a passé un marché par entente directe d'un montant de 80 millions Fcfa. Le pactole a atterri entre les mains de la société Touba Santé. Dans la même séquence temporelle, le ministère de l'intérieur récidive dans le même sens. Ainsi, pour des travaux de remblayage, c'est l'entente directe qui a servi de mode de passation. Et c'est la somme de 41 334 810 Fcfa qui a été décaissée par le ministère de l'intérieur en faveur de l'Entreprise Nationale de Négoce (E2N). Sans aucun répit, le ministère de l'intérieur ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Le 2 janvier, pour des travaux de remblayage, c'est la somme de 38 326 400 Fcfa qui a été octroyée à la société Entreprise Touba Négoce (ETN) sans appel à la concurrence. Quelque temps après, c'est-à-dire le 15 janvier, le ministère a complètement gâté à hauteur de 9 600 000 Fcfa la société Sen-Presto. Celle-ci qui a hérité du marché en roue libre devait livrer des lits picots au ministère de l'intérieur. Et le 18 janvier dernier, pour l'acquisition d'électropompes, le ministère de l'intérieur a choyé l'entreprise Sevam pour la rondelette somme de 159 millions de Fcfa.
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

marches

AFP

Présidentielle en RDC : appel

Présidentielle en RDC : appel

AFP

Afrique: les entreprises locales grignotent les marchés des multinationales

Afrique: les entreprises locales grignotent les marchés des multinationales

AFP

Congo : l'opposition fait machine arrière, annule ses marches de contestation

Congo : l'opposition fait machine arrière, annule ses marches de contestation