mis à jour le

Pour défendre Macky : Les cadres de Fatick encouragent la rébellion dans le parti Rewmi

Les responsables, cadres et militants de l'Alliance pour la république (APR) du département de Fatick, en analysant la situation politique, économique et sociale, n'ont pas manqué de lancer des flèches à Idrissa Seck. En présence du ministre Mbagnik Ndiaye, les cadres félicitent et encouragent les ministres Pape Diouf et Oumar Gueye, pour avoir désavoué, publiquement, leur président de parti Idrissa Seck, tout en leur demandant de poursuivre leur insurrection.


Des cadres de Fatick ont, hier, défendu, becs et ongles, le bilan du président Macky Sall, même s'ils se sont offusqués de son manque de vulgarisation. Par contre, les sorties d'Idrissa Seck, chef du parti Rewmi, contre le bilan du président Macky Sall, sont considérées comme une campagne «de désinformation chronique». Les défenseurs du Président Sall, par la voix de Birame Faye, directeur national de l'ANEG, trouvent normal que certains responsables du parti Rewmi s'opposent à leur président de parti. «Nous félicitons Pape Diouf et Oumar Gueye, pour leur sens élevé des responsabilités, leur haute idée de l'Etat, de l'intérêt national et de la solidarité gouvernementale, face aux errements et ambitions personnelles démesurées», a-t-il dénoncé. Avec cette sortie des cadres de Fatick, Idrissa Seck, membre de la coalition Benno Bokk Yaakaar, n'est plus considéré désormais comme un allié sûr. De plus en plus, des informations font état de soutiens financiers et moraux du Président de la république pour encourager certains responsables du parti Rewmi à contredire leur patron. Sur un autre angle, le porte-parole des cadres dit soutenir la traque des biens mal acquis, avec l'arrestation de Karim Wade et Cie. «Nous soutenons fortement l'accélération, par la cour de répression de l'enrichissement illicite, des procédures dans la traque des biens mal acquis, en attendant la comparution des personnes incriminées, quels que soient leurs titres ou grades, devant la Crei», a-t-il souligné. Pour les partisans du président Macky Sall, les membres de l'ancien régime ayant bradé des biens publics, leur place serait en prison.
KHALIL DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

cadres

AFP

Rwanda: libération d'un des cadres des FDU

Rwanda: libération d'un des cadres des FDU

AFP

Côte d'Ivoire: trois cadres du parti de Gbagbo placés en détention

Côte d'Ivoire: trois cadres du parti de Gbagbo placés en détention

AFP

Burkina: le parti de Compaoré accuse la police d'avoir arrêté deux de ses cadres

Burkina: le parti de Compaoré accuse la police d'avoir arrêté deux de ses cadres

rebellion

AFP

RDCongo: Bemba, de la rébellion

RDCongo: Bemba, de la rébellion

AFP

Dans le delta du Niger, les rêves brisés nourrissent la rébellion

Dans le delta du Niger, les rêves brisés nourrissent la rébellion

AFP

Burundi: le général Niyombare, ex-chef des putschistes,

Burundi: le général Niyombare, ex-chef des putschistes,

Rewmi

Moussa Keita

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Moussa Keita

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Moussa Keita

Benno Bokk Yakaar

Benno Bokk Yakaar