mis à jour le

UMAM-URD : Bittar perd des alliés

En vue de préparer au mieux  sa victoire lors des prochaines élections générales, le parti URD se fait de nouveaux  amis. Après avoir puisé au sein de SADI, le parti de la poignée de mains a signé le week-end dernier une plate-forme avec M. Jeamille Bittar, président du parti UMAM.

Les présidents Jeamille Bittar et Younoussi Touré lors de la cérémonie d’alliance (photo Maliwebnet)

Les affaires sont les affaires ! Ici, pas de place au sentiment. A la grande surprise, Dr Oumar Mariko, SG du parti SADI,   s'est vu dépossédé en mars dernier d'une grande majorité de ces militants.  Il s'agit, bien entendu, des sieurs Moussa Coumbéré, député SADI de Kolondiéba, Daouda Moussa Koné, président de la cordiantion SADI à Sikassode M. et Mme Oumou Coulibaly, élue à Niono qui ont fait défection au profit du parti URD. Ils ont rejoint l'URD en compagnie de plusieurs centaines de cadres et militants venant du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l'indépendance (SADI) de Dr Oumar Mariko.

Pas plus d'un mois de  cette  « opération SADI » bien réussie, le parti  de la poignée de main, à la quête de nouveaux alliés, a signé week-end une plateforme avec M. Jeamille Bittar, président du parti UMAM. Et pourtant, ce parti n'est plus que l'ombre de lui-même après la démission annoncée de certains de ses membres actifs.

Le saviez-vous, les sieurs Amadou Goïta, Beydi Diakité, Hamane Touré dit Serpent, Cheick  Coulibaly et Sékou Sidibé, tous membres fondateurs du parti,  seraient en passe de démissionner de l'UNAM. M. Bittar, dans une interview accordée à nos confrères de l'INDEPENDANT, a dit avoir  appris la nouvelle par voie de presse : « Comme on est en politique, tout est possible..., » a-t-il annoncé dans le même entretien.

Si toute fois ces démissions sont confirmées, l'on peut dire que ce n'est qu'une enveloppe vide qui accompagne le parti URD.

Djibi

alliés

AFP

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

AFP

L'Egypte et l'Arabie, alliés stratégiques, ne cachent plus leurs désaccords

L'Egypte et l'Arabie, alliés stratégiques, ne cachent plus leurs désaccords

AFP

Yémen: les rebelles Houthis et leurs alliés nomment un conseil pour diriger le pays

Yémen: les rebelles Houthis et leurs alliés nomment un conseil pour diriger le pays