mis à jour le

Lutte conte le paludisme : Vers une pré-élimination de la morbidité d’ici à 2015


Arriver à une pré-élimination de la morbidité palustre est l'objectif du programme national de lutte contre le paludisme. En point de presse hier, son coordonnateur national, le docteur Mady Bâ, estime cet objectif à leur portée, d'ici à 2015, si les stratégies déroulées au niveau du pays sont maintenues.
Vu les résultats dudit programme ces 5 dernières années, sur la baisse drastique de la morbidité palustre, passée de 22% à moins de 4%, le coordonnateur estime que même si leur objectif reste ambitieux, il est possible d'être atteint. «Cette année reste une année charnière, parce que c'est l'année de la revue, à mi-parcours, du plan stratégique du Pnlp, qui va permettre, certainement, de jauger les forces et faiblesses du programme, pour réorienter les interventions, pour un impact beaucoup plus important», a indiqué Dr Ba, selon qui, sur le terrain, ils ont identifié les zones qui posent encore problème -les régions du sud et du sud est-. Ayant identifié les interventions innovantes, le programme, dans leur mise en ½uvre, avant fin 2013, va vers une réelle réduction de la morbidité et de la mortalité dans ces zones. A cela, s'ajouteront de nouvelles interventions, comme la chimio-prévention ciblant les enfants de moins de 10 ans. C'est une stratégie de lutte appliquée dans les zones de prévalence d'un paludisme saisonnier, avec une recrudescence des cas pendant une période de plus de 4 mois, comme à Tambacounda, Kolda et Kédougou.
Annonçant la révision de la politique de prise en charge de la femme enceinte atteinte de paludisme, avec l'introduction des ACT, en plus de la Quinine, le coordonnateur fera savoir que les leviers à actionner sont la mobilisation des ressources, étant entendu qu'il importe de renforcer le plaidoyer pour l'obtention des ressources idoines.
La "stratégie école", également déroulée en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, a montré que les élèves sont de bons vecteurs de communication, en tant qu'acteurs de véritables changements dans les familles. Mieux, pour une disponibilité de l'information, les réseaux sociaux seront également mis à contribution.
Fanta DIALLO
REWMI QUOTIDIEN

lutte

AFP

Chez les Pokot d'Ouganda, les aînés rejoignent la lutte contre l'excision

Chez les Pokot d'Ouganda, les aînés rejoignent la lutte contre l'excision

AFP

Décès d'"Amar" Benaouda, figure historique de la lutte d'indépendance de l'Algérie

Décès d'"Amar" Benaouda, figure historique de la lutte d'indépendance de l'Algérie

AFP

Cameroun: trois gendarmes et un civil tués, la lutte "continue" pour les séparistes

Cameroun: trois gendarmes et un civil tués, la lutte "continue" pour les séparistes

paludisme

AFP

A Sao Tome, le paludisme ne tue plus

A Sao Tome, le paludisme ne tue plus

Santé

Pour la première fois, un vaccin contre le paludisme va être testé à grande échelle

Pour la première fois, un vaccin contre le paludisme va être testé à grande échelle

AFP

Burkina: 4.000 morts du paludisme dont 3.000 enfants en 2016

Burkina: 4.000 morts du paludisme dont 3.000 enfants en 2016