mis à jour le

Narcoterrorisme: la Guinée-Bissau veut juger Tchuto et Indjai

En Guinée-Bissau, première réaction des autorités de transition, après l'arrestation par l'agence américaine anti-drogue du contre-amiral Bubo Na Tchuto et l'inculpation du chef d'état-major bissau-guinéen Antonio Indjai. Les deux hommes sont accusés par la DEA d'avoir été prêts à vendre des armes aux FARC colombiennes et à stocker sur le territoire bissau-guinéen de la cocaïne en transit vers les États-Unis. Le porte-parole du gouvernement de transition bissau-guinéen, Fernando Vaz, a laissé entendre lundi que les autorités allaient demander le retour, dans les juridictions nationales, des procédures visant Na Tchuto et Indjai. Un appel lancé aux États-Unis alors que jusqu'ici, la justice bissau-guinéenne n'a été capable de juger aucun des gros bonnets de la drogue.

www.pressafrik.com

PressAfrik

Ses derniers articles: Fin de visite de Viviane Wade: la maman de Karim rentre ce mercredi  Barack Obama en Afrique pour rattraper le temps perdu  Foot-Ball/Matchs truqués : les clubs turcs de Fenerbahçe et de Besiktas privés d'Europe 

Guinée-Bissau

AFP

Zika: les cas en Guinée-Bissau diffèrent de la souche identifiée en Amérique

Zika: les cas en Guinée-Bissau diffèrent de la souche identifiée en Amérique

AFP

Portugal: Eder est devenu une "fierté" pour la Guinée-Bissau

Portugal: Eder est devenu une "fierté" pour la Guinée-Bissau

AFP

L'Afrique de l'Ouest s'inquiète de la situation en Guinée-Bissau

L'Afrique de l'Ouest s'inquiète de la situation en Guinée-Bissau