mis à jour le

Sécurité routière: L’Anaser forme les élèves d’une école coranique

L'Agence Nationale de la sécurité routière en partenariat avec Vivo Energy-Mali qui soutient le gouvernement dans la campagne pour la promotion du port du casque, a organisé ce samedi 20 avril 2013, une séance de formation à l'attention des élèves de l'école coranique sur le code de la route et sur l'importance du port du casque.

Dans le souci  de sensibiliser les usagés sur les accidents de la route particulièrement les plus jeunes, une forte délégation avec à sa tête le Directeur général adjoint de l'Anaser, Mamadou Sidiki Konaté, s'est rendue à dans une école coranique, en présence du Directeur de l'école, Abdou Karim Sidibé. Apres avoir salué l'initiative de l'Anaser pour sensibiliser davantage  la jeunesse malienne notamment sur l'importance du port du casque. « Je voudrais saluer cette mobilisation des grands jours qui dénote l'importance que le monde scolaire accorde à la sécurité routière », a-t-il souligné. Avant de recommander plus loin à ses élèves de s'intéresser à ces formations et à poser le maximum de questions sur le port du casque pour mieux appréhender les acquis qui seront transmis par les formateurs de l'agence. Pour sa part, le capitaine Mamadou Sidiki Konaté fera savoir qu'au niveau mondial, les traumatismes dus aux accidents de la circulation sont la première cause de décès parmi les jeunes de 15 à 19 ans, et la deuxième cause dans les classes d'âge 10 à 14 ans et 20 à 24 ans. Selon lui, la plupart des jeunes qui ont perdu la vie dans les accidents de la route sont des usagers vulnérables tels que les piétons, les cyclistes ainsi que les motocyclistes ; aussi ceux des régions d'Afrique et Méditerranée orientale sont les plus exposés à ce fléau qui fait des milliers de victimes dans le monde en général et au Mali en particulier. « L'immaturité physique et évolutive des enfants s'ajoute à l'inexpérience et aux comportements propres à la jeunesse pour augmenter encore l'exposition des jeunes usagers de la route aux risques d'accidents de la circulation ». En laçant un appel aux Maliens pour une prise de conscience de la gravité de cette situation , le deuxième responsable de l'agence dira : «Il nous faut combattre l'idée selon laquelle les accidents de la circulation seraient inévitables, et ouvrir la voie à une approche dynamique et préventive, de nature à réduire la mortalité routière. C'est là, le meilleur chemin vers une meilleure sécurité routière ». Par ailleurs, la cérémonie s'est terminée par une remise symbolique de casques aux responsables  de l'école coranique ainsi que le lancement officiel de la formation par le responsable de l'agence.

 

Ousmane Baba Dramé

    

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

sécurité

AFP

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

AFP

Le Bénin investit dans la sécurité maritime, "assurance-vie" du pays

Le Bénin investit dans la sécurité maritime, "assurance-vie" du pays

Be safe

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?

école

AFP

Ouganda: un ministre fait saisir dans une école un livre trop osé

Ouganda: un ministre fait saisir dans une école un livre trop osé

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

Sciences

Pourquoi l'Afrique a besoin des mathématiques pour accélérer son développement

Pourquoi l'Afrique a besoin des mathématiques pour accélérer son développement