mis à jour le

Paludisme : Un savon pour lutter contre la maladie (Le Democrate)

Le paludisme, cette maladie qui tue facilement, est transmise par les piqûres de moustiques. C’est l'une des plus meurtrières et plus d'un million de personnes en meurent en Afrique, chaque année. Ainsi, deux jeunes étudiants africains, le burkinabè Moctar Dembélé et le Burundais Gérard Niyondiko viennent d’élaborer un savon qui va désormais aider à freiner le mal. Ce savon à base d’éléments naturels et locaux est un nouveau moyen simple de lutter contre le paludisme. Testé sur un échanti [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

paludisme

AFP

Burkina: un savon contre le paludisme

Burkina: un savon contre le paludisme

AFP

Le paludisme presque totalement éradiqué aux Comores

Le paludisme presque totalement éradiqué aux Comores

Science

L'odeur des poulets repousse les moustiques porteurs du paludisme

L'odeur des poulets repousse les moustiques porteurs du paludisme

savon

Nicolas

Vincent Kompany : qui a volé mon savon sous la douche ?

Vincent Kompany : qui a volé mon savon sous la douche ?

webmaster

Des étudiants africains inventent un savon contre le paludisme

Des étudiants africains inventent un savon contre le paludisme

Innovation

Deux étudiants africains inventent un savon pour lutter contre le paludisme

Deux étudiants africains inventent un savon pour lutter contre le paludisme

maladie

AFP

La lèpre, une maladie faussement disparue

La lèpre, une maladie faussement disparue

AFP

L'albinisme, maladie génétique taxée de sorcellerie en Afrique subsaharienne

L'albinisme, maladie génétique taxée de sorcellerie en Afrique subsaharienne

AFP

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition