mis à jour le

Finales USSU-BF saison 2012-2013

La Fédération burkinabè des sports scolaires et universitaires a clos sa saison 2012-2013 en organisant, les 19 et 20 avril derniers, ses finales. Etaient concernées, plusieurs disciplines en sports de main, de combat, le football, l'athlétisme, en cadets, juniors, les grandes écoles en hommes et dames. Compte rendu des différentes confrontations et récit de quelques péripéties. Le clou a été le volley-ball, le baket-ball, le hand-ball, dont quelques matchs ont eu lieu au Palais des Sports en présence de hautes autorités.

Judo : les podiums ont été âprement disputés

Les finales en judo se sont déroulées en deux journées au gymnase de l'INJEPS, la 1re pour les tireurs des Grandes écoles, la 2e pour les établissements secondaires. Toutes les catégories étaient concernées, en hommes et dames. Si pour les Grandes écoles, les B.A-.BA étaient mieux maîtrisés, chez les élèves, c'était plutôt une sorte d'apprentissage qui se poursuivait. N'eût été le tact de son coach, Fatimata Guindo du CS Alpha solidarité de Bobo, en juniors filles, moins de 57kg, ne serait pas championne de sa catégorie, puisqu'avant le début des combats, elle a prétexté ne pas se sentir. Psychologue qu'il est, son coach s'est rendu compte qu'elle était stressée. Il lui a parlé, avec des conseils et des petites astuces, et la voilà ragaillardie. Sans coup férir, elle passe deux étapes d'éliminatoires et remporte la finale. Comme quoi, le coaching demande aussi quelques doses de psychologie, face à certaines situations. Dans l'ensemble, les podiums ont été partagés par les régions du Centre, du Centre-Ouest, du Centre-Nord, du Nord et des Hauts-Bassins. Et le directeur technique de la ligue du Centre, Armand Damien Sawadogo, de s'en féliciter : "Je suis agréablement surpris du nombre d'engagés et du niveau des combats, aussi bien chez les Grandes écoles que les élèves. Je peux même confirmer que la relève est assurée". Un bémol cependant , au niveau des prix, les enveloppes ont été sensiblement revues à la baisse comparativement à l'an passé.

B. KABORE


Lutte africaine : une rivalité, pandores, flics, INJEPS

L'arêne de l'INJEPS a abrité les finales, chez les scolaires où l'on a compéti en cadets,juniors, en filles et messieurs, et les Grandes écoles. Les podiums sont allés aux régions de la Boucle du Mouhoun en grande partie, laissant les miettes aux autres. On a aussi suivi avec grand intérêt les derbys entre policiers et gendarmes pour le compte des Grandes écoles. En dames, la policière Hermine Sari a fait mordre le sable à la gendarme Lucienne Konkobo, après 2 rounds. "Ça n'a pas été facile, j'ai observé mon adversaire, et au 2e round, j'ai mis le paquet pour la terrasser", a expliqué Sari. A cette rivalité de corps habillé, est venue s'ajouter celle des lutteurs de l'INJEPS. Dans les 75kg garçons, Frédéric N'do de l'INJEPS, le danseur du sable, a terrassé Baliémé Baziémo de la gendarmerie, après une empoignade qui n'a tenu qu'en une reprise. Les pandores ont pris aussi le dessus grâce à Abdoulaye Diallo qui a vaincu Auguste Diendéré de l'INJEPS dans les 65kg. Les scolaires ont aussi émerveillé. Safoura Compaoré en juniors filles dans les 60kg et Vincent Guy du Mouhoun dans les 65kg.

B. KABORE


Basketball : il y a de la bonne graine

Les finales nationales de l'USSU-BF 2012-2013 en basketball, hormis les autres catégories qui ont vu leur finale se disputer auparavant fautes d'adversaires dans les autres régions, ont concerné les catégories cadettes, juniors et Grandes écoles. En cadettes filles sur le plateau du Marien N'Gouabi, le lycée Louis Querbs de Banfora n'a pas fait le poids face au lycée Marien N'Gouabi, 7 à 32. Toujours dans la même catégorie, cette fois chez les garçons, le collège Tounouma de Bobo-Dioulasso a battu l'Ecole internationale de l'amitié de Ouagadougou par le score de 37 à 32. En juniors filles, le lycée Philippe Zinda Kaboré bat le collège Marie Reine de Tenkodogo, 41 à 17. Pendant cette rencontre, il nous a été donné de constater des joueuses du ''grand'' Zinda disputer le match pieds nus. Chez les garçons, la rencontre a émerveillé plus d'un au Palais des sports de Ouaga 2000. A la fin du temps règlementaire, les deux équipes, à savoir le groupe scolaire les Elites et le collège Joseph Moukassa de Koudougou, étaient à égalité, 34 partout. C'est pendant les 5 minutes de prolongation que le groupe scolaire les Elites a fait la différence en battant son adversaire 44 à 38. Dans la catégorie des Grandes écoles, précisément chez les dames, l'UFR/SVT de Ouaga a gagné sur tapis vert l'UPB de Bobo. Chez les hommes, 2ie est tombé face à l'UPB de Bobo, 22 à 38. Les premiers dans la catégorie cadette remportent 100 000 F CFA et les deuxièmes, 75 000 F CFA. Dans la catégorie juniors et Grandes écoles, les premiers sont repartis avec 125 000 CFA et 80 000 F CFA pour les deuxièmes. Le président d'honneur de l'USSU-BF, François Compaoré, s'est dit satisfait du niveau croissant d'année en année des compétitions. Il a aussi loué le fait que l'édition 2013 se soit déroulée sous le parrainage de Sa Majesté le Mogho-Naaba Baongho, ce qui constitue pour lui, une manière d'associer la culture au sport.

Ollo Aimé Césaire HIEN


Athlétisme : les meilleurs sont au LOC

Elèves et étudiants venus des 4 coins du Burkina Faso se sont mesurés en courses (1500m, 800m, 400m, 200m, 100m et 4 100m), en sauts (longueur, hauteur et triple saut) et en lancer de poids les vendredi 19 et samedi 20 avril 2013 au stade du 4-Août à l'occasion de la finale de l'USSU-BF 2013 en athlétisme. Filles et garçons ont jaugé leur talent dans trois catégories : cadette, junior et Grandes écoles. Parmi les concurrents, figuraient des athlètes connus du championnat national comme Abrahame Nikiéma en hauteur, Mien Mariette en longueur et 100m, les s½urs jumelles Soura Kadi et Alima en triple saut, en longueur et en 4 x 100m, tous ayant compéti dans la catégorie Grandes écoles Pascaline Boro en triple saut et Ramzi Tiemtoré en hauteur dans les petites catégories. Les amateurs en chaussures moins adaptées, souvent pieds nus ou encore en short jeans n'ont pas pu rivaliser avec eux. Au final, la région des Hauts-Bassins occupe la tête du classement avec au total 16 champions dont 12 pour le seul compte du lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo Dioulasso, vient ensuite la région du Centre avec 12 champions.

Pengdwendé Achille OUEDRAOGO

Sidwaya

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes