mis à jour le

Financement de la recherche au Burkina : une vingtaine de projets en attente

Le Ministère de la Recherche Scientifique et de l'Innovation (MRSI) tient du 22 au 24 avril 2013 à Ouagadougou, la 3e session ordinaire du Fonds National de la Recherche et de l'Innovation pour le Développement (FONRID). Une vingtaine de projets de recherche soumis attendent d'être validés pour bénéficier de financement.

Le FONRID est un fonds destiné aux chercheurs et aux innovateurs du Burkina. Sa mission principale, est d'assurer de manière sécurisée le financement des activités de recherche du pays afin d'en améliorer leur qualité.

En 3 jours de concertation, les membres du Comité scientifique du fonds et ceux du Comité de gestion sont chargés de faire le tri des meilleurs projets de recherche devant prétendre au FONRID.

Pour cette 3e session ordinaire de l'année 2013, 19 projets soumis par des universités, des instituts de recherche et des organisations non gouvernementales seront examinés par le département en charge de la recherche.

Le ministre de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Gnissa Esaïe KONATE attend de ses collaborateurs, une évaluation sans complaisance des projets de recherche soumis au FONRID. Un fonds qui vise, selon le ministre KONATE à mettre à la disposition des chercheurs et des innovateurs, « des ressources financières pour la réalisation des travaux qui répondent à des besoins de développement de notre pays ».

Et pour prétendre à ce fonds, le Comité scientifique et le Comité de gestion sont les étapes que doivent impérativement franchir les projets afin d'être financé.

Plusieurs types de projets ont été soumis et concernent différents domaines. Il s'agit entre autres de la transformation agro-sylvo pastorale, de la santé, de la fertilisation des sols, de l'énergie et de l'amélioration de la qualité de l'eau.

Et pour être éligible au FONRID, il faut selon le directeur général du FONRID, Dr Roger NEBIE, « respecter le canevas et ne pas excéder le budget de 30 millions de FCFA. Le consortium chargé de travailler sur le projet doit être issu de 3 institutions différentes ayant une expérience dans le domaine de l'innovation et la recherche ».

Et ce n'est pas tout.

Le projet doit convaincre enfin les membres du Comité scientifique chargé de les évaluer et de les classer en fonction de leur pertinence.

Harouna MARE

RTB

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

financement

AFP

Financement libyen: Takieddine entendu par la police

Financement libyen: Takieddine entendu par la police

Jeux olympiques

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

AFP

L'ex-président malien Touré auditionné sur un financement libyen pour Sarkozy

L'ex-président malien Touré auditionné sur un financement libyen pour Sarkozy

recherche

AFP

A Kasese, la recherche de familles ougandaises pour leurs disparus

A Kasese, la recherche de familles ougandaises pour leurs disparus

AFP

Attentat en Côte d'Ivoire: 15 interpellations, le principal suspect recherché

Attentat en Côte d'Ivoire: 15 interpellations, le principal suspect recherché

AFP

Recherché par la justice internationale, le président soudanais

Recherché par la justice internationale, le président soudanais

Burkina

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

Burkina Faso: le gouvernement affirme avoir déjoué un putsch

Burkina Faso: le gouvernement affirme avoir déjoué un putsch

AFP

Le Burkina Faso inaugure sa première usine de lampes solaires

Le Burkina Faso inaugure sa première usine de lampes solaires