mis à jour le

"Rattrappée par son passé" selon la presse algérienne, Khalida Toumi est interpellée à répondre devant le Parlement

Alger : Finalement, la campagne ciblant la ministre algérienne de la Culture, Khalida Toumi, n'est point "l'oeuvre cachée" du Maroc, mais surtout l'oeuvre de la ministre elle même, ou plutôt de ses convictions religieuses.

Ainsi, le passé de Khalida Toumi l'a "rattrappée" de la manière la plus "embarassante". La vidéo de l'émission, ayant ouvert cette page du passé, a vite alimenté la presse égyptienne, avant d'être reprise par la presse algérienne, ce qui n'a certainemen...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

presse

AFP

En Tunisie, un Conseil de la presse contre les "dérives" journalistiques

En Tunisie, un Conseil de la presse contre les "dérives" journalistiques

AFP

Au Maroc, le dessin de presse entre censure et autocensure

Au Maroc, le dessin de presse entre censure et autocensure

AFP

Égypte: prison avec sursis pour l'ex-président du syndicat de la presse

Égypte: prison avec sursis pour l'ex-président du syndicat de la presse

parlement

AFP

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

AFP

Egypte: le Parlement approuve l'état d'urgence décrété par Sissi

Egypte: le Parlement approuve l'état d'urgence décrété par Sissi

AFP

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution