mis à jour le

Les 10.000 cas de contentieux concernent 3 catégories de travailleurs (ministre)

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les institutions, Mansour Sy, a précisé lundi à Dakar que les 10 000 cas de contentieux recensés au terme de l'audit des agents de la Fonction publique ''concernent'' pour l'essentiel des agents en service commandé ou des diplomates en mission, des travailleurs dont la situation reste à clarifier et d'autres qui échappent à la maîtrise des effectifs.

''La phase contentieuse concerne principalement trois grandes catégories'', a-t-il fait remarquer, lors de la cérémonie d'installation de la Commission nationale de traitement des cas de contentieux notés à l'issue de l'audit physique et biométrique des agents de l'Etat.

''Il y a d'abord des agents de l'Etat qui sont en service commandé et qui ne pouvaient pas se présenter à la commission de recensement pour se faire identifier (...) au niveau du ministère des Affaires étrangères, des agents étaient dans des positions d'activités qui faisaient qu'ils ne pouvaient pas se présenter'', a expliqué le ministre de la Fonction publique.

Pour lui, ''c'est normal parce que l'audit ne pouvait pas arrêter le fonctionnement normal de l'Etat'''. ''Ils [les agents concernés] étaient dans une situation qui ne leur permettait pas de pouvoir venir. Ils pouvaient même être au niveau national sans pouvoir venir'', a-t-il indiqué.

Cependant, il a révélé qu'il y avait ensuite beaucoup d'agents qui ne sont pas connus de leur ministère de tutelle et qui pourtant perçoivent des salaires.

''Nous avons fusionné les fichiers de la Solde et ce que nous avons vu sur le terrain. Ces cas de contentieux ont été soumis à cette commission nationale'', a-t-il déclaré.

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les institutions a aussi fait état de cas de contentieux qui concernent des agents ''qui échappent à la maîtrise des effectifs dans leur département ministériel''.

''Il existe un certain nombre de cas où les responsables des ressources humaines des différents ministères ont donné des appréciations+Sans avis+sur la situation de certains travailleurs. Peut-être ils sont dans une situation irrégulière, peut-être aussi c'est pour d'autres raisons. Mais la commission va travailler dessus'', a assuré Mansour Sy.

Il a signalé que tous les cas de contentieux ont été déjà notifiés aux ministères utilisateurs ''pour que le travail se passe en toute transparence''.

Installée lundi par Mansour Sy, la Commission nationale de traitement des cas de contentieux résultant de l'audit physique et biométrique des agents de l'Etat a pour objectif global de procéder au traitement et à la validation définitive des contentieux qui lui ont été soumis.
APS

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

travailleurs

AFP

Le Maroc pressé d'améliorer le sort de ses travailleurs domestiques

Le Maroc pressé d'améliorer le sort de ses travailleurs domestiques

AFP

Ethiopie: rapatriement massif de travailleurs illégaux en Arabie Saoudite

Ethiopie: rapatriement massif de travailleurs illégaux en Arabie Saoudite

inégalités

La couleur pourpre du raisin sud-africain

La couleur pourpre du raisin sud-africain