mis à jour le

RDC: un journaliste arrêté pour "espionnage" à Goma

Un journaliste, directeur d'une radio locale dans l'est de la République démocratique du Congo, a été arrêté pour "espionnage" par la police des renseignements de Goma, a annoncé lundi l'ONG congolaise Journaliste en danger (JED).

Ce journaliste, Blaise Bahisha, s'était échappé auparavant d'une zone sous contrôle de la rébellion du Mouvement du 23 mars, le territoire de Rutshuru, dans laquelle il exerçait. Les rebelles l'avaient limogé de sa radio et menacé de mort, selon JED.

Le commandant du "cachot" où est détenu le journaliste a affirmé à JED qu'"il n'est pas torturé". Les autorités lui reprochent d'être en possession d'un ordinateur volé par les rebelles lorsqu'ils avaient brièvement occupé Goma, capitale du Nord-Kivu, en novembre.

L'armée combat depuis près d'un an le M23 au Nord-Kivu. Des experts de l'ONU accusent le Rwanda et l'Ouganda voisins de soutenir la rébellion - ce que ces deux pays réfutent. A plusieurs reprises, des entraves à la liberté de la presse ont été rapportées dans les zones sous contrôle du M23.

journaliste

AFP

Angola: un journaliste jugé

Angola: un journaliste jugé

AFP

Mozambique: le gouvernement critiqué après l'agression d'un journaliste en vue

Mozambique: le gouvernement critiqué après l'agression d'un journaliste en vue

AFP

Mauritanie: un journaliste franco-marocain expulsé

Mauritanie: un journaliste franco-marocain expulsé

Goma

AFP

RDC: Goma chante sa soif de paix lors de son festival annuel

RDC: Goma chante sa soif de paix lors de son festival annuel

AFP

RDC: un haut responsable de l'ONU au chevet des soldats tanzaniens

RDC: un haut responsable de l'ONU au chevet des soldats tanzaniens

AFP

"Maman, on me tue": en RDC, Goma au défi des violents rapts d'enfants

"Maman, on me tue": en RDC, Goma au défi des violents rapts d'enfants