mis à jour le

Toastmasters international : ‘'Ouaga éclat'' et ‘'Ouaga émergence'' admis ès qualité

« La parole au service de la paix ». C'est sous ce thème que les toastmasters du Burkina et leurs invités ont procédé le samedi 20 avril 2013 à Ouagadougou, à la remise officielle de charte à deux nouveaux clubs : ''Ouaga éclat'' et ''Ouaga emergence''. Officialisant du même coup, leur appartenance à la grande communauté des toastmaters international.

C'est par une cérémonie ponctuée de plusieurs actes que les membres des nouveaux clubs ci-dessus cités et leurs responsables ont validé leur acte d'admission devant leurs pairs du Burkina, et des autres pays tels que le Côte d'Ivoire et le Niger.

L'on retiendra principalement la remise solennelle et l'acceptation de la charte à Jacques Terrah et à Siaka Bako les présidents respectifs des clubs ''Ouaga éclat'' et ''Ouaga émergence''.

Après quoi tous les membres desdits clubs ont été appelés sur le podium pour procéder à leur installation officielle suivie de la lecture de leur ''promesse'' ; la remise des certificats et des épinglettes est venue s'ajouter par la suite.

Parler en public dans le temps et dans la gamme

Avant cela, les invités ont eu droit à des séances publiques d'improvisation et à une déclaration de discours, tous jugés et notés par des équipes d'évaluateurs, selon la méthode utilisée par les toastmasters.

L'objectif final est d'aider les différents candidats à corriger les erreurs de styles et les imperfections éventuelles qui sont repérées à leur niveau, et affronter sereinement leur auditoire.

Un exercice auquel des personnalités se sont prêtées. Parmi celles-ci, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement co-parrain de l'événement et représentant le Premier ministre chef du gouvernement.

Au résultat final, tous les orateurs ont été félicités pour avoir relevé le défi avec succès.

Au nom de la communication active

Créé en 1924 aux USA, ''Toastmaters international'' est selon ses initiateurs, une association à but non lucratif dont l'objectif principal est d'aider ses membres à améliorer leurs compétences en matière de communication et de leadership par la prise de parole en public.

Elle compte à ce jour 12000 clubs dans le monde et revendique 4 millions de personnes formées parmi lesquelles l'actuel Président américain, Barack Obama.

Au Burkina, il existe 5 clubs dans lesquels 300 adhérents essaient de travailler régulièrement au développement de la « parole constructive ».

Juvénal Somé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes